Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Archive pour le mot-clef ‘hypertension’

Hypertension et démence, y-a-t-il un lien?

mercredi 1 août 2018

Pour le professeur Olivier Hanon, cardiologue à l’hôpital Broca à Paris : «Des études menées sur des cohortes d’un million de personnes, montrent une relation exactement proportionnelle entre hypertension artérielle et mortalité, quel que soit l’âge(…) On ne guérit pas de l’hypertension qui demande un traitement à vie(…) Traiter 1000 personnes permet d’éviter 20 cas de démences.» C’est en tout cas ce qu’il a déclaré lors des 6èmes rencontres de l’association France-Alzheimer.

L’hypertension ou le tueur silencieux

Appelée ainsi par les anglais, cette maladie ne provoque pas de symptômes, à part quelquefois des maux de tête ou des saignements du nez. Elle doit cependant être prise très au sérieux pour prévenir des complications qui peuvent être gravissimes. Effectivement, principal facteur de risque dans la survenue des maladies cardio-vasculaires, d’accident vasculaire-cérébral (AVC) et par extension de la maladie d’Alzheimer, l’hypertension artérielle doit être contrôlée régulièrement. Les traitements antihypertenseurs sont efficaces et constituent avec la pratique d’exercices physiques et une bonne alimentation, la meilleure prévention possible. Jusqu’à présent, l’hypertension faisait partie des maladies totalement prises en charge dans le cadre des affections de longue durée. Aujourd’hui, pour des raisons économiques, elle ne l’est malheureusement plus.

Les médecins mécontents appellent à un changement

De nombreux médecins dont le professeur Bernard Levy, réclament aujourd’hui le retour de cette prise en charge de l’hypertension en tant qu’affection de longue durée :  » Le gouvernement nous a répondu que c’était trop cher », a-t-il déclaré.  Pourtant, selon lui, les facteurs de risque les plus importants dans la survenue de la maladie d’Alzheimer, sont l’hypertension artérielle, le cholestérol, le diabète, le tabac et l’obésité. Ce qui justifierait le retour de l’hypertension parmi les maladies entièrement prises en charge.

Maladies Valvulaires : Facteurs de risques pour les personnes âgées

jeudi 25 mai 2017

Dans une interview donnée sur Live-Doctors, chaîne médicale sponsorisée par Retraite Plus, le Dr James Uzan, spécialiste des maladies valvulaires, chef de cardiologie clinique à l’hôpital Hadassah, nous décrit les facteurs de risques pour les  maladies cardiovasculaires.

L’hypertension

Un patient hypertendu est considéré comme étant porteur d’un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires. Effectivement, l’hypertension  ajoutée au cholestérol, au tabac et à l’hérédité de  maladies cardiovasculaires placent le patient parmi les patients à risques de maladies cardiovasculaires comme l’angine de poitrine,  l’infarctus du myocarde et l’insuffisance cardiaque.

Les patients à risques

Identifier les patients à risques est  la première étape dans le traitement de la pathologie cardiologique d’un patient. En effet, selon le Dr Uzan, il faut traiter ces facteurs de risques comme l’hypertension dès le départ et surtout ne pas attendre qu’elle  soit installée et retentisse sur la fonction ventriculaire gauche ou entraîne une insuffisance cardiaque. Pour cela, il faudra convaincre le patient de l’utilité du traitement et des diverses complications que l’hypertension pourrait entraîner.

L’hypertension : une maladie souvent asymptomatique

Ce n’est souvent pas chose aisée car l’hypertension est une maladie souvent asymptomatique, qui ne nuit pas à la qualité de vie du patient. De plus, le traitement peut au départ, entraîner une grande fatigue ainsi qu’une  impression de lassitude qui n’est pas très bien vécue par les patients. Néanmoins, le médecin doit arriver à faire comprendre à son patient que sur toutes les données épidémiologiques qui ont été publiées dans le monde, il a été maintes fois prouvé que l’hypertension est un facteur de risques pouvant abîmer les le cerveau, le rein et le cœur.