Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Archive pour le mot-clef ‘demence senile’

Pour préserver votre cerveau : Lisez!

mardi 5 juin 2018

C’est le conseil qui a été donné dans le dernier numéro du Journal of the American Medical Association. En effet, cette revue vient de publier une étude prouvant l’influence des activités intellectuelles comme la lecture, sur le développement d’une démence.

47,5 millions de personnes dans le monde étaient touchées par une démence en 2017

Un chiffre effrayant qui explique pourquoi les chercheurs travaillent à découvrir un moyen de prévenir cette pathologie chez les personnes âgées. Bien que près de 65% des démences seraient liées à la maladie d’Alzheimer, il existe des précautions à prendre afin de minimiser les risques d’apparition de démence. Parmi elles, il y a la lecture! Effectivement, cette nouvelle étude scientifique prouverait que l’activité de lecture permettrait un certain entrainement du cerveau qui prémunirait contre la démence.

Une étude menée sur 15.582 Chinois de 65 ans ou plus 

Décidés à prouver que la lecture permettait au cerveau de faire de « l’exercice » et ainsi de le protéger contre la démence, les responsables de l’étude ont effectué le suivi médical d’un groupe de 15.582 Chinois de 65 ans ou plus pendant une durée de 5 ans. Après avoir analysé les résultats de leur étude, ils en ont conclu que les non-lecteurs étaient plus à mêmes de développer une démence. Ils ont même réussi à prouver qu’il existait une réelle causalité entre la lecture et le non développement de la maladie.

Promouvoir la lecture pour tous

Il semblerait que la promotion de la lecture surtout à partir d’un certain âge soit recommandée. Selon les auteurs de l’étude, cela ne fait aucun doute et pour eux : « Une implication forte dans des activités intellectuelles, mais tard dans la vie, pourrait aider à retarder voire prévenir la démence chez les personnes âgées. ». Toutefois, il existe également d’autres facteurs permettant de prévenir l’apparition d’une démence comme se familiariser avec internet, effectuer des mots croisés, sudoku ou parties de scrabble ainsi que jouer à des jeux de société en famille pour joindre l’utile à l’agréable, permet également de renforcer ses réserves cognitives.

Alzheimer et démence : quelles différences?

mardi 21 juin 2016

Smiling grandmotherOù en est-on dans la recherche des causes de la démence sénile ?

Plusieurs causes possibles ont été établies : les facteurs génétiques, les facteurs toxiques, une production anormale de protéines ou de virus mais également une irrigation anormale du cerveau. Néanmoins, le vieillissement et l’hérédité sont considérés comme les facteurs qui jouent le rôle le plus important dans l’apparition de la maladie d’Alzheimer. La démence vasculaire, elle, est causée par une série d’accidents vasculaires cérébraux qui vont entraîner la mort des cellules de certaines régions du cerveau. Ce phénomène provoque une perte des capacités cognitives. Il faut savoir que la mémoire à court terme est la plus souvent atteinte en début de maladie.

Quels sont les différents symptômes de la démence ?

Un grand nombre d’entre nous vont commettre des étourderies ou des oublis. Ces comportements s’expliquent généralement par une surcharge d’information due à notre vie moderne stressante. Ce ne sont pas pour autant des signes de démence. Les véritables symptômes de la démence sont la perte progressive de la mémoire ainsi que des autres capacités mentales. Elle rend inapte à effectuer les actes simples de la vie de tous les jours. Elle peut également entraîner un changement de personnalité chez la personne âgée atteinte par cette pathologie.

Alzheimer et démence : quelles différences?

Dans la maladie d’Alzheimer, on va retrouver une perte graduelle de la mémoire des événements récents, des répétitions dans le discours, des pertes d’objets, une désintégration progressive de la personnalité et une propension accrue à l’irritabilité, à l’anxiété et à la dépression voire à la confusion et à l’agitation.

Dans la démence, on va remarquer une perte soudaine de la mémoire, des symptômes d’AVC, une modification de la démarche, une perte précoce du contrôle de la vessie ou des intestins et de soudaines crises de rire ou de larmes.

Alors, comment poser un diagnostic de démence?

La démence est diagnostiquée grâce à l’étude des symptômes, par un examen physique, des tomographies cérébrales, une tomodensitomètrie et si cela ne suffisait pas, il faudrait confirmer le diagnostic par une IRM puis finalement une biopsie.

(Source : Retraite Plus TV)