Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Archive pour le mot-clef ‘cancer du sein’

Les seniors sont les plus touchés par le cancer du sein

jeudi 4 mai 2017

En effet, on savait que le cancer du sein constituait la première cause de mortalité féminine puisqu’il touche chaque année, un million de femmes dans le monde et 54 000 femmes en France. Néanmoins, ce qui est marquant, c’est que 80% des cancers du sein sont diagnostiqués chez les seniors de plus de 50 ans.

Traiter le cancer du sein

Une fois le cancer analysé et stadifié, l’équipe thérapeutique met en place un traitement personnalisé et unique comprenant de la chirurgie et /ou de la chimiothérapie et /ou de la radiothérapie et /ou de l’hormonothérapie.

La chirurgie : elle peut être conservatrice (seule la tumeur est retirée ou non (mastectomie).

La chimiothérapie : agit sur les mécanismes de la division cellulaire dans tout le corps.

La radiothérapie : Les rayonnements détruisent les cellules cancéreuses de manière ciblée.

L’hormonothérapie : empêche l’action stimulante des hormones féminines sur le cancer.

Les thérapies ciblées

  • Les anticorps monoclonaux : Ils peuvent bloquer le développement des cellules cancéreuses (HER2) ou leur alimentation sanguine (VEGF) et stimuler le système immunitaire.
  • Les inhibiteurs de la protéine kinase : Ils permettent de bloquer les récepteurs situés à la surface des cellules cancéreuses pour limiter leur division et leur développement.

Les pistes de recherche

  1. La bio-informatique : en définissant des sous-groupes de tumeurs, elle permet d’envisager des traitements ciblés.
  2. La nanomédecine : des nanoparticules intégreraient le noyau de la cellule cancéreuse  pour y libère le médicament.
  3. L’immuno-oncologie : Soit les molécules combinées ciblent différentes cellules du système immunitaire pour une efficacité décuplée, soit les « inhibiteurs de points de contrôle » permettent de révéler au système immunitaire, la présence de cellules cancéreuses.
  4. Un test génétique sanguin est à l’étude : Il pourrait prédire un risque d’apparition du cancer du sein.
  5. La perspective d’un vaccin : Il stimulerait le système immunitaire à attaquer les cellules cancéreuses.

Mis à part ses manifestations physiques, il faut savoir que le cancer du sein affecte la vie au quotidien :  fatigue, douleur, perte des cheveux…Tout cela entraîne souvent chez les femmes, une  perte de l’estime de soi. C’est pourquoi il est souvent conseillé aux femmes, de faire une reconstruction mammaire afin de se réapproprier leur corps. Exprimer et partager ses émotions avec ses proches permet également de mieux les vivre. Si le besoin s’en fait sentir, des psycho-oncologues ainsi que des groupes de soutien peuvent accompagner les patients et leur permettre d’exprimer leur ressenti sur la maladie qui les touche.

(Sources : http://live-doctors.com/ )

Pour voir l’infographie complète, cliquez ici