Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Archive pour le mot-clef ‘alimentation seniors’

Journée européenne de l’obésité

mercredi 23 mai 2018

A l’occasion de la Journée européenne de l’obésité qui s’est déroulée le 18 et le 19 mai, une campagne de sensibilisation a été relayée par le Collectif national des associations d’obèses. Le but : attirer l’attention sur ce qui commence à devenir un réel problème de société.

L’obésité touche plus de 650 millions de personnes dans le monde

Selon l’OMS, 13% d’adultes dans le monde étaient obèses en 2014, ce nombre ayant doublé depuis 1980. Un adulte sur cinq pourrait être concerné d’ici à 2020. Ce qui est très préoccupant! Selon le Docteur Joëlle Singer, endocrinologue spécialiste du diabète et des maladies de la nutrition et responsable d’unités d’éducation thérapeutique, les causes médicales de l’obésité sont les suivantes: Tout d’abord grâce à la technologie, les gens ont de moins en moins besoin de se déplacer ce qui diminue le temps octroyé à l’activité physique dans la journée. De plus l’alimentation a beaucoup changé en qualité et ce, pratiquement dans tous les pays et les gens ont de plus en plus tendance à consommer des plats industrialisés très riches en calories. Certains cas d’obésité sont toutefois dus à des maladies endocriniennes.

L’obésité c’est quoi?

L’obésité est définie par l’indice de masse corporelle. Il s’agit d’un chiffre qui se calcule à partir du poids et de la taille. On peut parler d’obésité et dans le cas d’un l’indice de masse corporelle au dessus de 27. Si il est au dessus de 40, on parle alors d’obésité morbide. Dans certains cas, l’obésité peut-être familiale. Elle peut être due à de mauvaises habitudes alimentaires au sein de la famille ou bien à des facteurs génétiques communs. Les  conséquences de l’obésité peuvent être de deux types : des conséquences métaboliques (diabète, hypertension, problèmes cardio-vasculaires…) et des conséquences externes (douleurs musculaires ou articulaires, stress, troubles du sommeil).

Traitements nutritionnels en cas d’obésité

Ces traitements peuvent être psychologiques, nutritionnels ou médicaux. Il existe actuellement de nombreux types de régimes. Malheureusement, très peu d’entre eux marchent réellement sauf les rencontres de groupes qui peuvent aider psychologiquement les personnes obèses. En général le régime conseillé par les médecins est le régime méditerranéen qui empêchera les complications cardiovasculaires dans les cas d’obésité.

Luttez contre le vieillissement grâce au régime méditerranéen!

dimanche 21 janvier 2018

C’est ce que nous devrions faire selon une nouvelle étude britannique dont les résultats ont été publiés dans le Journal of the American Geriatrics Society. En effet, cette étude tend à prouver que le régime méditerranéen pourrait aider à prévenir l’arrivée de la fragilité chez les seniors.

Le régime méditerranéen, riche en végétaux

En adoptant cette alimentation, vous consommerez plus de fruits, de légumes, de céréales complètes, de noix et de graines. Selon le docteur Kate Walters, co-auteure de l’étude : « Les personnes qui suivaient le mieux ce régime étaient moitié moins susceptibles de devenir fragile en comparaison aux personnes qui suivaient peu ce type d’alimentation ».  Effectivement, les chercheurs ont remarqué chez ces personnes, une force musculaire plus importante, un bon poids mais surtout le maintien d’une certaine activité et d’une plus grande énergie.

Surveillez votre alimentation pour rester en bonne santé

C’est bien sûr, primordial, on l’aura compris! Pour rester en bonne santé et éviter les chutes et les fractures, il est recommandé de consommer trois ou quatre produits laitiers par jour ainsi que de la viande, du poisson ou des œufs une à deux fois par jour afin d’assurer des apports en calcium, protéines et vitamine D nécessaires à notre santé. Si la viande, le poisson et les œufs occupent une place importante dans cette alimentation, c’est parce qu’ils apportent des protéines animales indispensables pour préserver la masse et la force musculaires. Par ailleurs, plusieurs études scientifiques ont déjà prouvé qu’une alimentation saine et bien équilibrée protège de certaines maladies.

Buvez de l’eau à volonté

Et ce, à raison de 1 à 1.5 litres par jour car boire de l’eau en quantité suffisante est crucial pour assurer le bon fonctionnement du corps, l’élimination des déchets alimentaires, le travail des reins, la régulation thermique et bien sûr, l’hydratation de la peau. Attention! La sensation de soif s’atténue au fil des années. Il vous faudra donc boire même sans avoir soif pour éviter les risques de déshydratation. Si vous n’aimez pas l’eau plate, vous pouvez boire de l’eau gazeuse ou aromatisée sans sucre ou bien des jus de fruits sans sucre ajouté.

En savoir plus sur le diabète

mercredi 16 août 2017

En 2016, 1 personne sur 11 souffrait du diabète dans le monde. Le diabète est une maladie caractérisée par un taux de glucose trop élevé dans le sang. Ses symptômes les plus courants sont une grande soif, de fréquentes envies d’uriner et des troubles de la vision. Dans 50% des cas, son diagnostic se fait avant l’âge de 20 ans.

Les différents types de diabète

Il existe 3 types de diabètes : le diabète de type 1, le diabète de type 2 et le diabète gestationnel.

Diabète type 1 : Le corps ne produit pas assez d’insuline

Diabète type 2 : Le corps n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit

Diabète gestationnel : Il s’agit d’une hyperglycémie temporaire qui se produit pendant la grossesse

Le diabète de type 2 est le plus courant

Le diabète de type 1 représente 10% des cas de diabète en France, le reste concerne le diabète de type 2 et le diabète gestationnel. La cause essentielle du diabète de type 2 est l’obésité. Néanmoins la plupart du temps, l’hérédité familiale est également en cause ainsi que les habitudes alimentaires et la pollution. En ce qui concerne le diabète gestationnel, il survient au cours d’une grossesse (au deuxième trimestre) et disparaît à l’accouchement. A cette période de la grossesse, il y a beaucoup plus d’hormones ce qui ne permet pas une bonne utilisation de l’insuline d’où un taux de glucose trop élevé dans le sang.

Les complications du diabète

Le taux de glucose élevé a des conséquences au niveau vasculaire ce qui peut entraîner des maladies cardiovasculaires comme des infarctus du myocarde. Il y a aussi d’autres complications possibles concernant la micro circulation et pouvant engendrer des problèmes au niveau des reins ou des yeux. En effet, le diabète peut engendrer des complications touchant différentes parties du corps et augmenter le risque de décès prématuré, d’accidents vasculaires cérébraux, de cécité, d’insuffisance rénale ou d’amputation.

Traitement du diabète

Aucun traitement ne permet de guérir définitivement le diabète. Il s’agit d’une maladie chronique qui nécessite de suivre un traitement à vie. L’adoption d’une meilleure hygiène de vie (alimentation équilibrée, pratique d’une activité physique régulière…) constituent néanmoins un véritable mode de traitement, et peuvent permettre d’éviter le recours aux médicaments. Toutefois, dans le cas où ces mesures s’avèrent insuffisantes, il existe des médicaments antidiabétiques ayant pour effet de diminuer la glycémie ou d’aider à la contrôler.

Seniors : comment faire de l’exercice sans efforts?

jeudi 15 juin 2017

Musclez-vous la ceinture abdominale incognito 

Puisque nous passons une bonne partie de notre temps devant un bureau que ce soit au travail ou à la maison pour ceux qui sont déjà à la retraite, pourquoi ne pas en profiter pour faire quelques minutes de sport ? Voici une très bonne technique pour travailler ses abdos sans trop d’efforts. Prenez appui sur les accoudoirs de votre chaise de bureau et soulevez-vous au dessus de la chaise. Essayez de tenir 30 secondes, puis rasseyez-vous. Répétez l’exercice plusieurs fois par jour.

Préférez les escaliers aux ascenseurs 

Opter pour les escaliers, vous permettra de faire assez d’exercice pour réduire les risques de diabète, d’obésité, d’hypertension et également de maladie cardiaque. C’est en tout cas ce qu’affirme une autre étude publiée par des chercheurs des universités de Concordia et de Pékin. Pour analyser les bienfaits de l’exercice sur la santé, ces chercheurs ont eu l’idée de comparer les efforts physiques effectués par la montée ou descente d’escaliers versus l’utilisation des escalators. Apparemment, changer cette simple habitude permettrait à tous de trouver le temps de faire ces 30 minutes d’exercice par jour qui nous sont recommandées par tous les médecins.

Restez en mouvement !

Le mouvement c’est la vie ! En effet, selon les chercheurs, 15 minutes de marche par jour suffisent pour gagner trois ans de vie! Bien-sûr marcher 30 minutes par jour reste la recommandation de santé unanimement reconnue. Pour la respecter, pas besoin de faire de gros efforts ! Vous pouvez par exemple renoncer à prendre la voiture pour effectuer des petits trajets ou bien descendre deux stations de bus avant votre destination pour faire la route à pied. L’objectif, c’est de ne jamais rester statique trop longtemps. Vous pouvez marcher en parlant au téléphone ou bien danser en écoutant de la musique pendant que vous faites le ménage ! Toutes les occasions sont bonnes pour brûler des calories ! Et plus on s’active à la maison, moins on prend goût à la sédentarité, et plus on apprécie de se bouger au quotidien.

Dépression et nutrition : y-a-t-il un lien?

mercredi 10 mai 2017

Seulement chez les personnes âgées, on compte déjà 15 % à 20 % d’entre eux qui vivent des épisodes dépressifs. Ceux-ci passent souvent inaperçus et ont notamment pour causes : la solitude; la mort du conjoint ou d’amis; des facteurs physiologiques liés au vieillissement (baisse de la sérotonine) ou même la sous-alimentation.

Les effets de l’alimentation sur la dépression

Il a été prouvé dans une récente étude scientifique que la sous-alimentation pouvait causer des carences nutritionnelles contribuant à la dépression. Les nutriments mis en cause étant essentiellement l’ acide folique et la vitamine B12. La nutrition peut donc également jouer un rôle crucial pendant la dépression.

Le livre “régime anti-déprime”

Le Docteur Ferreri est l’auteur du livre “régime anti-déprime”. Selon lui, il existe un lien entre ce que nous consommons et ce que nous ressentons. Le cerveau a besoin pour bien fonctionner, de certains « bons » aliments et à l’inverse, certains aliments sont mauvais pour son fonctionnement comme les graisses saturées et les graisses industrielles…Par ailleurs, pour produire de la sérotonine et de la noradrénaline il faut, par une bonne alimentation, savoir apporter à l’organisme, les bons acides aminés qui se trouvent dans les protéines.

Diminuer l’anxiété grâce au magnésium

Pour calmer certaines manifestations de l’anxiété, certains minéraux peuvent être utiles et notamment le magnésium. L’alimentation ne peut nullement remplacer les traitements médicamenteux, mais si celle ressent une petite baisse de moral, réorienter son alimentation peut aider une personne déprimée à remonter la pente. Par ailleurs, l’alimentation peut aussi avoir un impact important sur la mémoire émotionnelle. En effet, certains plats peuvent nous rappeler de bons souvenirs et ainsi apporter un sentiment de plaisir à celui qui les consomme.

Seniors: Contrôlez vous votre vue?

mardi 17 janvier 2017

Souvent sous-estimée, la détection précoce de certaines affections de l’œil touchant les seniors et les personnes âgées, peut permettre de préserver une bonne acuité visuelle malgré l’avancée en âge.

Préserver la vue des seniors

Selon votre âge, et surtout si vous vivez dans une résidence senior ou dans une maison de retraite EHPAD, vous devez rendre de fréquentes visites à votre ophtalmologiste afin de préserver votre vue. En effet, déjà handicapées par les différents maux dûs à l’âge, les personnes âgées souffrant de troubles de la vue, se retrouvent vite très diminuées. Difficultés à marcher, à sortir et à faire ses courses : les troubles de la vue entraînent de nombreux désordres. Une prévention de ces affections comme la DMLA, le glaucome ou la cataracte, est pourtant possible. Celle-ci passe par la détection précoce de certains symptômes ainsi que par la prise de certaines habitudes de vie.

Personnes âgées et maladies de l’œil

Certains symptômes doivent vous alerter! Par exemple, si vous ou votre proche souffrez de vision brouillée, de forts maux de tète, de douleurs oculaires, d’éblouissements, de distorsions des images ou d’une mauvaise perception des couleurs…il est urgent de consulter un ophtalmologiste car lui seul est habilité à poser un diagnostic. Traiter rapidement ces affections et troubles de l’acuité visuelle permet d’éviter de souffrir de complications, voire de cécité.

Prévenir les problèmes de vue des personnes âgées

Par acquit de conscience, il serait préférable de leur faire passer un examen de vue complet environ tous les ans ou tous les deux ans. En effet, une détection précoce de ces troubles permet de limiter les pertes visuelles. Ensuite, il est important que la personne âgée prenne de saines habitudes de vie comme surveiller sa pression artérielle, se maintenir à un poids raisonnable, arrêter de fumer le cas échéant, surveiller son alimentation (consommer des aliments riches en antioxydants et en oméga 3 et éliminer les acides gras saturés) et pratiquer un sport ou autre activité physique comme le jardinage.

(Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous sur : http://www.retraiteplus.fr/)