Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Archive pour février 2017

La silver économie c’est quoi?

jeudi 23 février 2017

On parle de « silver économie » pour désigner l’économie au service des personnes âgées. En France, des initiatives associatives et entrepreneuriales se multiplient autour de cette problématique paradoxalement féconde.

Le but : répondre aux besoins des personnes âgées

Les acteurs sont nombreux, et de secteurs d’activité variés : santé, communication, services, habitat, sécurité, etc. Ainsi, depuis 2008, un certain nombre d’acteurs franciliens de « l’économie du troisième âge » ont formé un réseau, la Silver Valley, afin de « mettre en place les conditions propices au développement de projets d’innovation et aux partenariats commerciaux et industriels pour répondre aux besoins et aux usages des personnes âgées et de leurs proches ».

Silver économie ou l’économie liée au grand-âge

Le vieillissement présente donc d’importantes opportunités de croissance, à tel point que les pouvoirs publics en ont fait une filière industrielle prioritaire. En effet, la silver economie, comprise comme l’innovation au service de la longévité, est fixée comme la sixième ambition des sept ambitions pour la France du rapport de la commission « Innovation 2030 ». Dans ce rapport, on apprend notamment que, globalement, les seniors bénéficient d’une situation financière plus favorable (de l’ordre de 30%) que le reste de la société. Si leurs revenus ont été multipliés par sept en vingt ans, ce sont eux qui détiennent la majorité du patrimoine des ménages et du portefeuille boursier en France.

Les seniors et la technologie

D’autre part, si les personnes âgées en situation d’isolement ne se sont pas encore adaptées aux nouvelles technologies, ce ne sera sans doute pas le cas de la génération suivante. En effet, 30% des internautes ont aujourd’hui plus de 50 ans.

Ce segment de marché sera ainsi l’objet d’une forte croissance dans les années à venir, en partie par l’intermédiaire des biens de consommation, et en partie en termes de prévention, de prolongement de l’autonomie, de maintien à domicile ou d’hébergement en maison de retraite.

Cancer du poumon : facteurs de risque

dimanche 12 février 2017

Les cancers broncho-pulmonaires

Il s’agit d’une famille de cancers qui se développent généralement à partir des bronches. Il y a deux grandes familles de cancers pulmonaires différenciées au microscope par la taille et l’aspect de leurs cellules : Les cancers dits « non à petites cellules » et les cancers dits à « petites cellules », moins fréquents.

 

Y a t-il d’autres facteurs de risques que le tabac qui sont à l’origine des cancers pulmonaires?

Selon le Docteur Anatole Cessot, oncologue médical à l’institut Hartmann, il en existe mais ils sont vraiment peu importants au regard des dégâts causés par le tabagisme. Parmi eux, on a déjà identifié l’exposition à des toxiques professionnels, l’amiante et la pollution atmosphérique. Néanmoins, toujours selon le Dr Cessot :  »Notre attention doit être portée surtout sur le tabagisme actif mais également passif. Notre société doit se séparer du tabac  et de son image de processus d’acquisition d’une certaine identité et donc fonder son identité sur quelque chose de plus positif. L’industrie du cinéma l’a d’ailleurs compris et a déjà banni le tabac. Pourtant, cette séparation d’avec le tabac, cette substance qui comporte environ une cinquantaine de facteurs cancérigènes et qui est donc un fléau particulièrement dévastateur, ne pourra pas se faire aussi rapidement qu’il le faudrait ».

Quels sont les signes cliniques des cancers pulmonaires?

Selon le Docteur Anatole Cessot, il n’y en a pas vraiment et c’est ce qui fait que cette maladie est très difficile à dépister à son stade initial. En fait, la plupart du temps, il n’y a pas de signes cliniques au stade initial de la maladie. C’est pour cela que cette maladie est particulièrement difficile à soigner car identifiée à un stade tardif. Divers et variés, les symptômes du cancer pulmonaire ont un retentissement sur l’organisme en général : Grande fatigue, perte de poids, sentiment de mal-être, toux chronique inexpliquée, modification de la voix, crachats anormaux parfois teintés de sang. Il peut également y avoir survenue d’une embolie pulmonaire ou d’une thrombose.

Pour en savoir plus sur les cancers pulmonaires et autres pathologies, rejoignez-nous sur notre site : http://live-doctors.com/, site sponsorisé par l’organisme Retraite Plus, leader de l’orientation en maison de retraite.