Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

    Warning: simplexml_load_file(https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed) [function.simplexml-load-file]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 403 Forbidden in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/archive.php on line 41

    Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: I/O warning : failed to load external entity "https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed" in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/archive.php on line 41

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/archive.php on line 43
Consultez le blog des maisons de retraite

Archive pour avril 2015

Personnes âgées : attention à votre sécurité

jeudi 23 avril 2015

nl familesMéfiez-vous des accidents domestiques ! Ils représentent la 3ème cause de décès chez l’adulte, après le cancer et les maladies cardiovasculaires. S’informer sur les dangers qui pourraient menacer la santé ou la sécurité des personnes âgées peut être utile pour les prévenir! Si ce sont les chutes qui arrivent en tête des accidents les plus fréquents, il existe de nombreux autres types d’accidents domestiques à ne pas négliger et notamment les risques d’ intoxications et de  noyade accidentelle. Voici nos conseils de prudence:

Les intoxications accidentelles chez les personnes âgées 
Les intoxications accidentelles sont malheureusement courantes chez les seniors qui doivent souvent se soigner pour plusieurs pathologies dues à l’âge.Il arrive malheureusement que certaines personnes très âgées souffrant de problèmes de vue ou ayant leurs facultés cognitives altérées, se trompent dans le dosage de leurs médicaments ou dans le nom de celui-ci. Ces erreurs peuvent causer des intoxications ou bien des effets secondaires particulièrement dangereux à un âge avancé. Pour éviter ces fâcheux incidents qui pourraient avoir de graves conséquences, voici quelques précautions à prendre :
– Ne gardez pas de médicaments à la date de péremption dépassée
– Laissez les plaquettes de comprimés dans leur emballage d’origine
– Ne buvez jamais de sirop directement au goulot et utilisez la cuillère doseuse
– Ne pratiquez jamais l’automédication ou la prise de médicament sur le conseil d’un tiers non médecin ou pharmacien
– Soyez attentifs à bien respecter le nombre de prises indiqué par le médecin

Les noyades chez les personnes âgées
Bien que beaucoup plus rares, les noyades accidentelles peuvent survenir chez les personnes âgées qui surestiment leurs capacités physiques. La noyade est la 5eme cause de décès accidentel chez les personnes de plus de 65 ans.Très souvent fatale,elle cause plus de 1,800 décès par an chez les personnes âgées de l’UE. Pour éviter de se mettre en danger inutilement, surtout lorsqu’on a dépassé les 80 ans, voici quelques conseils à suivre :
– Si vous ne savez pas très bien nager ou si vous manquez d’entrainement, ne nagez ni trop loin ni trop longtemps
– Evitez surtout de vous baigner lorsque la mer est agitée, qu’il y a de forts vents maritimes ou une marée montante
– Ne buvez pas d’alcool avant de nager
– Evitez d’aller nager si vous êtes atteint d’une maladie cardiovasculaire, de dépression, ou de vertiges.
– N’oubliez pas de vous munir de gilets de sauvetage si vous allez faire du bateau

Plusieurs campagnes de sensibilisation au sujet des risques de noyade chez le sujet age, ont déjà été lancées. Il faudrait également une sensibilisation plus importante du personnel soignant de groupes d’âge et de régions à haut risque de noyade.

Comment choisir une maison de retraite Parkinson

lundi 13 avril 2015

young nurse caregiving an old lady lying in bedCe mois ci, nous parlons beaucoup de la maladie de Parkinson. une journée mondiale lui a même été consacrée. pourtant, des questions demeurent. Par exemple, dans le cas d’un proche âgé , quels sont les critères auxquels il faut être attentif lors du choix d’une maison de retraite ou EHPAD spécialisé Parkinson?

1. Vérifier la composition et la formation des équipes soignantes

Il est bien entendu primordial de vérifier que le personnel soignant ainsi que les auxiliaires de vie ont suivi une formation particulière à cette pathologie. Attention également à bien vérifier que l’équipe soignante comprend un neurologue, un  psychologue, des auxiliaires de vie et des ergothérapeutes. En effet, les personnes âgées souffrant de la maladie de Parkinson, présentent de nombreux symptômes dus à leur pathologie. Leur maladie nécessite qu’ils soient très bien suivis médicalement. Il vous faudra donc faire une recherche de maison de retraite Parkinson ayant à son service, un neurologue qui saura adapter leur médication à l’évolution de leur maladie et des kinésithérapeutes pour superviser les différentes séances de rééducation.

2. Vérifier l’organisation du service

 Il est important de s’assurer que l’organisation du service est bien adaptée aux personnes âgées malades de Parkinson : L’assistance dans toutes les taches quotidiennes, les repas et les temps de repos doivent être bien gérés afin d’assurer le bien-être des malades. Dans le cas d’une recherche de maison de retraite adaptée aux malades de Parkinson, nous sommes confrontés au caractère inexorable de l’aggravation de l’état des patients. La qualité de la prise en charge est donc primordiale car elle permet de retarder l’évolution de la maladie.

3. Vérifier la sécurité de l’environnement

 Le lieu de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson doit impérativement être sécurisé c’est-à-dire comporter des équipements adaptés afin de limiter les risques de chute. Vérifiez également l’aménagement des chambres et des lieux de vie pour vérifier qu’ils soient faciles d’accès et bien sécurisés afin d’éviter les risques de chute. Les maisons de retraite que vous visiterez devront obligatoirement bénéficier d’ infrastructures nécessaires au suivi et au traitement de cette maladie.

4. Vérifier la qualité des animations proposées

En effet, il vous faudra vérifier que ces activités sont bien adaptées aux handicaps des Parkinsoniens. Les activités les plus conseillées étant le chant, la gymnastique douce, et la relaxation. Lorsque vous choisirez les activités de votre proche, prenez également en compte, que dans les derniers stades de la maladie, son état général peut dégénérer assez rapidement.

Nous avons à cœur le bien-être des personnes âgées et la sérénité de leurs proches; Nous mettrons tout en œuvre pour vous aider à trouver la maison de retraite Parkinson, la plus adaptée à votre proche. Pour connaitre la liste des établissements spécialisés dans la prise en charge des personnes atteintes de Parkinson, contactez nos conseillers! 

Le café est-il un anti-Alzheimer?

mercredi 1 avril 2015

cafe retraite

La caféine protège de la Maladie d’Alzheimer

Des études menées sur des souris ont récemment démontré le rôle protecteur de la caféine, sur les neurones du cerveau. Même si les chercheurs n’ont pas encore pu identifier le mécanisme de façon précise, le rôle bénéfique de la caféine ne fait plus de doute! C’est en tout cas ce que l’on pouvait lire dans le Journal of Caffeine Research.

4 tasses de café par jour pour prévenir la maladie d’Alzheimer

C’est ce que préconisent les chercheurs ayant poursuivi cette étude. D’après eux, il faudrait absorber environ 400 mg de caféine pour avoir une chance de prévenir la survenue de cette maladie qui touche aujourd’hui plus de 4 millions de personnes dans le monde. Si le café est si bénéfique, c’est parce qu’il est très riche en antioxydants naturels qui limitent les dépôts de protéines Tau incriminées dans la maladie d’Alzheimer. En effet, ce sont ces protéines qui sont responsables du ralentissement de la communication entre les cellules nerveuses du cerveau.

Attention tout de même aux excès de caféine!

Si le café provoque chez les uns, une certaine anxiété, chez d’autres, il apaise. A l’origine de brûlures d’estomac et d’une possible augmentation du cholestérol quand il n’est pas filtré, à cause des lipides présents dans les grains, le café doit être réduit à une tasse par jour chez la femme enceinte, et un peu plus chez la femme ménopausée, en raison du risque d’ostéoporose, fréquent à cette période de la vie.