Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

    Warning: simplexml_load_file(https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed) [function.simplexml-load-file]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 403 Forbidden in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/archive.php on line 41

    Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: I/O warning : failed to load external entity "https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed" in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/archive.php on line 41

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/archive.php on line 43
Consultez le blog des maisons de retraite

Archive pour octobre 2014

Comment déterminer les besoins d’une personne âgée avant l’entrée en Ehpad?

mardi 28 octobre 2014


Seniorin im Rollstuhl mit BetreuerinEvaluer son degré d’autonomie et ses besoins

Avant d’envisager l’entrée en maison de retraite pour votre proche, il vous faudra d’abord définir ses besoins et surtout son niveau de dépendance. Ce critère est particulièrement important pour évaluer au mieux sa prise en charge par le personnel soignant de sa future résidence. Muni de cette information, vous serez à même de mieux cibler votre recherche. Maison de retraite médicalisée, Ehpad, Maison de retraite classique ou bien Résidence Services…vous saurez ainsi quel type de maison de retraite vous devrez rechercher.


Définir ses impératifs médicaux

Le critère suivant à définir est l’état de santé du futur pensionnaire. En effet, ce sera en fonction de ses différents impératifs médicaux que vous saurez si vous devez opter pour une maison de retraite médicalisée spécialisée dans l’accueil de sa pathologie ou bien si son état de santé lui permet de vivre en Résidence services. Vous pouvez prendre conseil auprès du médecin traitant de votre proche pour bien définir le contexte médical de celui ci. Les maladies comme Alzheimer, Parkinson ou bien les démences requièrent des établissements adaptés et sécurisés. Par contre, des pathologies légères comme l’Arthrose, les troubles de la vue, ou les handicaps mineurs peuvent être prises en charge par le personnel soignant des maisons de retraite classiques.

Comment faciliter son intégration?

Dans un premier temps, il faut essayer de comprendre l’appréhension de votre proche face à l’entrée en Maison de retraite. Vous pourrez ensuite le rassurer en prenant en compte le fait que cette perte supposée de sa liberté constitue bien souvent la peur la plus importante des personnes âgées. Ce sera donc à vous de lui prouver que ce ne sera pas le cas. Fixer avec lui plusieurs jours de visites peut contribuer à lui faire envisager cette nouvelle étape avec sérénité. Vous pouvez également aménager sa chambre avec ses meubles familiers afin qu’il ne perde pas ses repères.

Révolutionnaire : une ligne de vêtements adaptée aux personnes âgées dépendantes

mercredi 22 octobre 2014

images (2)Habiller une personne âgée dépendante, c’est souvent très compliqué! Il faut faire attention à ne pas trop la manipuler, surtout si elle est alitée.

Selon une récente étude réalisée auprès de 1.145 aidants et soignants : « 88 % d’entre eux jugent pénible l’habillage d’une personne âgée dépendante ; 81 % pensent que la personne aidée vit l’habillage comme désagréable « . (Est-Republicain.fr).

C’est ce constat qui a poussé Pierre Cérède, l’époux d’une aide-soignante, à se pencher sur un nouveau projet : une ligne de vêtements pratiques adaptés aux personnes âgées dépendantes.

Le concept : éviter les manipulations de la personne âgée lors de l’habillement

Contrairement aux vêtements classiques qui sont conçus pour un habillage de haut en bas, la ligne de vêtements réalisée par  la société Vadapad de Pierre Cérède, permet un habillage latéral en deux manipulations seulement.

Faciliter l’habillage des seniors dépendants en maison de retraite ou à domicile

Ces nouveaux vêtements auront donc un double avantage : demander moins de temps et d’efforts de la part des aides soignants au moment de l’habillage mais également diminuer le nombre de fois où la personne âgée doit être manipulée et bousculée. Pour l’heure, la première collection comprend : une chemise de nuit, une combinaison et une robe pour les femmes. La collection hommes comprend, elle,  un pantalon, une chemise et une chemise de nuit. Le concepteur y a également ajouté des serviettes de table imperméables aux attaches simplifiées.

Un concept innovant pour les seniors, nous confie Pierre Cérède

 » après plusieurs tentatives pour trouver le bon patron, nous avons trouvé la bonne découpe, fonctionnelle, en faisant très attention à l’emplacement des coutures pour ne pas blesser. Les textiles utilisés présentent des performances techniques, employés pour des vêtements professionnels, ne se froissent pas, évacuent la transpiration. La robe et le pantalon sont fabriqués dans un tissu pure laine peignée. Des bandes magnétiques et boutons pression magnétiques servent de fermetures ».

Une idée formidable qui va plaire aux professionnels!

(Source : Est-Republicain.fr).

La maison de retraite pour rompre avec la solitude

lundi 13 octobre 2014

Elder woman reading a book

 

Choisir un hébergement en maison de retraite c’est aussi prévenir la solitude et l’isolement pour les personnes âgées.

En maison de retraite ou en EHPAD, les personnes âgées sont entourées par le personnel soignant et peuvent participer à des activités collectives. Les repas sont également pris en collectivité et ces moments sont souvent synonymes d’échanges entre les résidents. Vivre en communauté, c’est rester connecté à une certaine vie sociale, c’est échanger avec le monde !

 

Choisir la maison de retraite c’est opter pour la sécurité des personnes âgées

En effet, lorsqu’une personne âgée choisit de vivre en maison de retraite ou dans un autre établissement d’accueil, elle se préserve des différents accidents domestiques qui pourraient survenir à son domicile: chutes, intoxication, déshydratation…Les dangers guettant les personnes âgées isolées sont nombreux mais le plus grand danger réside dans le fait qu’ils sont souvent sans possibilité d’être secouru puisqu’ils vivent seuls.

Choisir de vivre de façon indépendante sans être à la charge de personne

Certaines personnes âgées ne supportent pas de vivre au domicile de leur enfant ou d’être à leur charge. En choisissant de vivre en résidence service ou en maison de retraite, elles choisissent  de préserver leur indépendance  mais également leur intimité. Les proches peuvent leur rendre visite à leur rythme et ainsi les visites resteront un plaisir et non une corvée ou une charge. Souvent, les visites se font autour d’un repas pris ensemble au restaurant de l’établissement. Ce choix permet souvent de resserrer certains liens familiaux.

Participer à des ateliers adaptés

la vie en Maison de retraite ou en résidence services permet également aux personnes âgées , de pouvoir se rendre à des ateliers ou des animations adaptées. La proximité du lieu où se déroulent les séances et le choix offert par l’établissement leur permettront de s’y rendre régulièrement. Musicothérapie, jardins thérapeutiques, ateliers mémoires et activités sportives diverses…Ils pourront opter pour différentes activités selon leurs envies et leurs éventuels handicaps. Bien plus que de simples passe-temps, ces différentes animations peuvent contribuer à stimuler les fonctions cognitives des personnes âgées et ainsi repousser l’apparition de démences.

A quel moment se pose la question d’une entrée en maison de retraite ou en EHPAD ?

mercredi 8 octobre 2014

shutterstock_77179294Généralement, c’est après avoir tout tenté pour maintenir un parent à domicile dans de bonnes conditions et que désormais sa sécurité ne peut plus être assurée à cause d’une grande perte d’autonomie et d’une santé de plus en plus défaillante, que se pose une telle question. Pour d’autres, plus autonomes c’est aussi l’occasion de rompre l’isolement et de vivre une retraite bien méritée dans un cadre agréable, entouré, et déchargé de toutes contraintes… En entrant dans une maison de retraite suffisamment tôt et encore valide on s’y adapte généralement beaucoup plus vite et mieux. Il s’agit là d’un véritable choix de vie.

Prévenir plutôt que guérir
Dès lors que la sécurité d’une personne âgée maintenue à domicile est menacée, l’hésitation n’est plus de mise. Perte d’autonomie, santé défaillante, chutes à répétition, sont parmi les facteurs déterminants qui poussent les familles à enclencher le processus de recherche d’un établissement d’hébergement adapté à leurs besoins et à leurs souhaits.

Attendre avant de penser à l’hébergement en maison de retraite expose la personne âgée au risque d’un accident qui l’affaiblirait encore davantage.

Au contraire, le fait qu’elle soit encore autonome lui permettra de mieux s’adapter et donc de mieux s’intégrer. En revanche, prendre votre temps pour faire votre recherche donnera plus de chance à votre projet d’aboutir. Les visites et les démarches seront faites sans précipitation et les décisions seront prises après mûre réflexion. Bien sûr, dans le cas d’un accident ou d’une subite dégradation de l’état de santé de la personne âgée, il conviendra d’agir dans l’urgence afin d’assurer sa sécurité médicale.