Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Archive pour mai 2008

Les chiens apréciés en maison de retraite

jeudi 22 mai 2008

En maison de retraite, les résidents préfèrent la compagnie des chiens à celle des hommes
Lire le reste de cet article »

Conseiller maison de retraite

mercredi 21 mai 2008

Qui sont vraiment les conseillers en gérontologie ?
Lire le reste de cet article »

Une maison de retraite avec chiens et chats

mardi 20 mai 2008

Il existe des individus pour qui l’amour des animaux n’a pas de limites. C’est exactement le cas du Dr Kate Choftann âgée de 98 ans qui à fait le don d’un million de dollars pour la création d’une maison de retraite à Beer Sheva (Israêl) qui permettra aux retraités d’aménager avec leurs chiens et leurs chats. Les plans sont déjà prêts et la municipalité a accordé dans cet objectif un terrain adéquat.
En fait, tout à commencé il y a 7 ans lorsque Choftann, originaire de Suisse et sans enfants, fit la connaissance lors d’une de ses visites en Israël d’Elie Allalouf, président de la Fondation Sakta-Rachi qui se spécialise dans la réalisation de projets éducatifs et sociaux, plus particulièrement dans le Néguev et la Galilée. Choftann décida de s’installe en Israêl et adopta chez elle un chien et un chat. Quelques années après, elle décidait de s’installer dans une maison de retraite mais on la prévint qu’elle ne pourrait pas prendre avec elle ses animaux. Désolée d’avoir été obligée de se séparer de ses deux animaux domestiques, Kate Choftann décida de donner une partie de sa fortune pour la création d’une maison de retraite qui accueillerait également chiens et chats. « Les relations avec un animal domestique ajoute à la longévité et à la qualité de la vie » a commenté brièvement l’initiatrice de ce projet insolite…

Source: a7fr.com

Plus de maisons de retraite en France

lundi 19 mai 2008

Une nouvelle maison de retraite à Murviel-les-Montpellier
Lire le reste de cet article »

Un collège transformé en maison de retraite

jeudi 15 mai 2008

Changement de vocation pour le collège Rachel au Canada. Après avoir servi comme institution d’enseignement pendant plus d’un siècle, l’ancienne école du Plateau-Mont-Royal est actuellement reconvertie en maison de retraite. L’ouverture de la maison de retraite, baptisé Les Résidences de l’académie Rachel, est prévue pour le mois de mai.
En 2002, l’éviction des élèves du collège Rachel, alors une école secondaire privée, avait fait couler beaucoup d’encre. Après la fin des classes, la direction de l’école n’avait eu que quelques jours pour quitter les locaux qu’elle occupait. M. Chevreuil voulait transformer le plus rapidement possible cette magnifique bâtisse de style néoclassique en condominiums de luxe. Avec tout le brouhaha que cela a provoqué, M. Chevreuil a échoué dans son entreprise. Les lieux sont restés vacants jusqu’à ce que le Groupe Canvar, important promoteur immobilier montréalais (Profil-O, 801 Signature), acquiert le bâtiment en 2004. Le président de Canvar, Pierre Varadi, a alors fait appel à Ghislain Boulay, expérimentée dans la gestion de maisons de retraite, pour concevoir un projet de maison de retraite. «Cette nouvelle vocation permet de préserver la mission de l’édifice, qui est celle de servir la population locale», explique M. Boulay, propriétaire de plusieurs résidences de ce type, dont la Résidence des boulevards, au coin de Saint-Joseph et Saint-Laurent, sur le Plateau.

123 unités

L’édifice en forme de U, dont la construction s’est échelonnée de 1875 à 1927, est actuellement transformé en 123 unités pour accueillir des personnes âgées autonomes ou en perte d’autonomie. Tous les services de l’établissement seront regroupés au rez-de-chaussée, comme l’administration, la salle de cinéma, le salon de coiffure et la salle à manger, qui donne sur une cour intérieure aménagée.
«Les résidants ayant besoin de soins, comme les personnes à mobilité réduite ou souffrant de troubles cognitifs, logeront au premier étage, tandis que les étages supérieurs ainsi qu’une partie du rez-de-chaussée seront réservés à des personnes autonomes», explique Lisbeth Lavoie, directrice générale de l’établissement.
Les promoteurs ont réussi à préserver quelques vestiges historiques du bâtiment, comme les murs de pierre au rez-de-chaussée. Cependant, les exigences de la vie moderne et du code du bâtiment ont effacé toutes les traces du passé aux étages. Dommage. «Par contre, on va restaurer la magnifique façade de l’édifice», indique M. Boulay.

Source: www.montoit.ca

Un minibus électrique pour seniors

mercredi 14 mai 2008

Dans un récent communiqué publié sur le site Internet de la ville des Sables d’Olonne (Vendée), la mairie a annoncé que son Centre communal d’action sociale (CCAS) venait d’acquérir un petit véhicule électrique de 35.000 euros destiné à un nouveau service réservé aux seniors, le Transport groupé accompagné (TGA) visant à renforcer le lien social de la population âgée.
Lire le reste de cet article »