Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Près d’un Français sur trois associe la retraite à une perte d’autonomie physique ou financière

Les Français redoutent la perte d’autonomie financière et la dépendance physique associées à la retraite. Tel est le double enseignement que livrent actifs et retraités à la lecture du 4ème Baromètre AXA de la Retraite.


1. Vivre plus longtemps avec moins de ressources

  • 57% des Français anticipent un montant de retraite insuffisant
  • Financement des retraites : une préoccupation grandissante

Si de plus en plus de Français (68% contre 63% l’année dernière) assument la responsabilité individuelle du financement de la retraite, ils sont chaque année demandeurs d’un engagement plus fort de l’Etat, mais surtout d’un financement assuré par l’employeur. Les Français, et en particulier les actifs, redoutent qu’une préparation individuelle ne soit pas suffisante pour assurer le financement de leurs vieux jours. De ce point de vue, les Français sont les plus pessimistes au monde.

2. La dépendance : une source de préoccupation

  • Une fragilité physique associée au grand âge 40% des retraités ne se sentent pas en bonne santé. Santé moyenne pour 32% des retraités et mauvaise pour 8%. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles 22% des retraités et 21% des actifs associent la retraite à la mort, la vieillesse, la maladie, la dépendance, la maison de retraite ou les problèmes de santé. Une association d’autant plus marquée chez les retraités des villes de moins de 100 000 habitants et chez les retraités des catégories à faible revenu.
  • Le soutien affectif, matériel et financier aux parents retraités est primordial tant pour les retraités (94%) que pour les actifs (95%), la présence physique des enfants auprès de leurs parents retraités est incontournable. De la même façon, 64 % des Français, et 7 actifs sur 10, estiment qu’il est naturel pour des enfants de soutenir matériellement leurs parents retraités. 44 % des actifs envisagent de soutenir financièrement leurs parents s’ils deviennent dépendants.

Laisser une réponse