Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Un chien pour les personnes en maison de retraite

En voilà une bonne idée: un chien fidèle aux personnes âgées en maison de retraite..

Voilà huit mois qu’à la résidence Automne du centre hospitalier du Cateau, on joue le remake de Lassie, chien fidèle. Chaque jour offre son lot d’aventures. Mais quelle sera donc la prochaine facétie de Fidèle, le chouchou de la maison ? Depuis son arrivée, le jeune chien offre une belle bouffée d’oxygène aux pensionnaires. Il sort même certains de leur isolement. Une belle idée.

« Il fallait voir Fifi courir dans les couloirs avec une paire de chaussettes dans la gueule… ». Pascale Lepla, cadre de santé à la maison de retraite, en sourit encore. Les pensionnaires aussi. Fidèle (Fifi pour les intimes), jeune chien croisé d’un an et demi est « un peu foufou parfois », si bien qu’« il a fallu mettre en place un règlement », explique encore la responsable, mais aujourd’hui, elle peut dire que « c’est un chien bien éduqué ». « Il s’est adapté à la maison et aux pensionnaires », fait remarquer la directrice Sylvie Brulé, enchantée du comportement de son résident à quatre pattes.

Il fallait oser, dépasser les appréhensions. « Il fallait qu’il soit propre, ne soit pas agressif, ne saute pas sur les personnes âgées… », explique Pascale Lepla. D’autres responsables n’auraient pas pris le risque. Sylvie Brulé si. La demande est venue des pensionnaires, puis la direction a fait un référendum. Résultat : 80 % de résidents de la maison de retraite favorables à l’arrivée d’un chien. Sylvie Brulé a donc « craqué », selon ses termes. Et doublement, puisqu’arrivée à la SDA, elle s’est laissée attendrir par le regard d’un deuxième chien pour chez elle… « Fidèle, ce sont les personnes âgées qui l’ont choisi, relate Sophie Binkowski la responsable du refuge d’Estourmel, C’était pourtant le plus pouilleux de tous ! Mais l’important, c’est le coup de cœur ». C’était en février dernier, et depuis, il a été adopté par tous, ou presque. « Certaines personnes parmi le personnel ou les personnes âgées n’aiment pas les chiens… Elles s’en occupent pas, voilà tout. Mais globalement, on peut dire qu’il est très apprécié, on se dispute même ses faveurs », confie la cadre de santé. Pour le personnel, la plus grande satisfaction est de voir des résidents s’épanouir à côté de Fidèle. « Certains quittent enfin leur chambre pour aller le voir », confie Pascale Lepla. Car Fidèle est présent à toutes les animations, l’après-midi, dans la grande salle. Sylvie Brulé confie, elle, avoir été « très émue » en voyant « des pensionnaires sortir, pour un temps, de leur état de démence, en allant caresser le chien ».

Hier, toiletté comme un prince, la queue frétillante, Fidèle faisait le beau au moment de recevoir sa médaille et ses cadeaux. Sophie Binkowski, de la SDA, était venue lui remettre son 4e prix du concours de beauté auquel il avait participé en juin, accompagné de quelques pensionnaires. Le « pouilleux » du refuge d’Estourmel a décidément changé de vie. Les pensionnaires, aussi, grâce à lui.

Source: lavoixdunord.fr

Laisser une réponse