Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Les résidents exposent leurs chefs-d’oeuvre à la maison de retraite

D’ordinaire, les vernissages ont lieu dans les galeries d’art, musées ou autres lieux d’exposition. À Ispagnac, c’est à la maison de retraite que cela se passe. Lundi 21, les artistes peintres du Réjal recevaient le public, dans la grande salle panoramique, pour montrer le résultat de leurs travaux : une magnifique exposition.

D’ordinaire, les vernissages ont lieu dans les galeries d’art, musées ou autres lieux d’exposition. À Ispagnac, c’est à la maison de retraite que cela se passe. Lundi 21, les artistes peintres du Réjal recevaient le public, dans la grande salle panoramique, pour montrer le résultat de leurs travaux : une magnifique exposition.
Pendant des mois, Dominique, l’animatrice, a encadré tous les peintres amateurs volontaires. « Un début assez timide, puis à la fin une ardeur certaine », confie la directrice. Un rendez-vous hebdomadaire pour un groupe de 8 à 28 résidents, qui ont fait la démonstration qu’on peut devenir artiste à tout âge. Ainsi Mme Nivoliès a 89 ans, M. Bastide en a 83… Et les résultats sont surprenants, les plus surpris étaient d’ailleurs ceux qui tenaient le pinceau.
Les commentaires dans la salle allaient bon train, tant sur la prestation que sur l’intérêt qu’il y a « à ce que le résident trouve un violon d’Ingres, se sente encore capable de faire quelque chose » et, en l’occurrence, quelque chose de beau.
Lors de son allocution, Mme Gabeloux a exprimé sa satisfaction de voir à quel point ses pensionnaires s’étaient investis dans cette activité. Elle a remercié l’animatrice, manager qui a su les guider vers cette occupation qui les sort de la monotonie ordinaire, ainsi que toute l’équipe qui a joué le jeu.
La directrice en a profité aussi pour rappeler que le Réjal est aujourd’hui un excellent outil, notamment cette grande salle d’où l’on peut voir presque tout le village. C’est là qu’ont lieu les animations. Elle a salué la présence de tous ceux qui avaient accepté l’invitation et, parmi eux, les soeurs et le curé d’Ispagnac ainsi que le pasteur de Florac.
Bref, une maison de retraite de qualité, des retraités actifs qui font même un journal : La Gazette du Réjal. Une exposition à voir et l’occasion d’aller ainsi faire plaisir à un ami ou un parent.

Source: Midi Libre

Laisser une réponse