Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Maison de retraite: le personnel reste à l’écoute des résidents

La Maison de retraite intercommunale (MRI) gère 4 établissements pour personnes âgées, dont deux à Langueux : la résidence Eugène Guéno et la résidence de la Baie. Maryvonne Sohier est animatrice à plein-temps sur le site de Langueux.

L’animateur en maison de retraite est à l’écoute des résidents

Des activités physiques et intellectuelles

Notre métier consiste à organiser des animations pour permettre aux résidents de pratiquer des activités régulières, tant physiques qu’intellectuelles. Nous proposons par exemple des jeux de société et de mémoire, des sorties et visites, des ateliers de travaux manuels (pâtisserie, dessin, etc.) et de la gym douce pour maintenir la forme physique. Nous tenons aussi beaucoup aux échanges entre maisons de retraite, et entre générations. Nous allons remettre sur pied les rencontres avec des enfants.

Des liens très forts

Tous les résidents ne souhaitent pas participer aux activités, il faut respecter leur volonté, confie Maryvonne. Au-delà des animations collectives, nous devons prendre le temps d’écouter les personnes âgées, elles ont très souvent besoin de se confier. Le contact individuel est fondamental dans ce métier et c’est là tout l’intérêt que personnellement j’y trouve. Des liens très forts se créent ainsi entre l’animateur et le résident.

Formation spécifique

Baptiste Mandon, qui achève six semaines de stage à la résidence de la Baie, est en seconde année de bac pro service de proximité et vie locale, au lycée Marie Balavenne à Saint-Brieuc. C’est le seul établissement de Bretagne à proposer depuis deux ans cette formation actuellement très porteuse. Après une première année consacrée à la théorie, la seconde est plus pratique avec deux stages obligatoires de six semaines.

Relationnel

Ce premier stage qui s’achève a été pour lui « très riche en enseignements. Ce qui me passionne dans le métier auquel je me destine c’est qu’il comporte beaucoup de relationnel. Pendant le stage, je me suis efforcé de dégager chaque jour suffisamment de temps pour rencontrer dans leurs chambres les résidents qui le souhaitaient. Ils ont beaucoup de choses à dire et il faut savoir les écouter. La règle absolue est de toujours les respecter, de gagner leur confiance, et leur rendre la vie en établissement la plus agréable possible ».

Source: Ouest France

Laisser une réponse