Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Nouvel espoir pour les malades atteints de la maladie de Parkinson

Un médicament contre Parkinson : Azilect, de fabrication israélienne, est le premier médicament au monde ayant prouvé son efficacité dans el ralentissment de la maladie de Parkinson


L’association Parkinson israélienne a accueilli avec « enthousiasme » les résultats d’une étude prouvant l’efficacité d’Azilect dans le ralentissement de la progression de cette maladie neurologique chronique. Ce médicament (rasagiline) a été développé par les professeurs Moussa Youdim et John Finberg de l’institut technologique du Tehnion.
L’étude ADAGIO a été menée sur 1 176 patients souffrant d’un Parkinson précoce, et effectuée dans 114 centres médicaux à travers le monde sur une période de 18 mois.
Elle a révélé que le médicament était efficace, sûr et bien toléré; comme l’a démontré Teva lundi 16 juin 2008.
Ce groupe pharmaceutique israélien détient les droits d’Azilect, ainsi que ceux de Copaxone, un autre médicament entièrement produit en Israël (par les chercheurs de l’institut scientifique Weizman) pour le traitement de la sclérose en plaques.
La maladie de Parkinson, liée à l’âge, est un trouble de la dégénération du cerveau. Les symptômes en sont des tremblements, des raideurs, une lenteur dans les mouvements et des pertes d’équilibre. Environ 4 millions de personnes, généralement âgées de plus de 60 ans, en souffrent à travers le monde.
Teva prévoit de soumettre les résultats de l’étude aux autorités de tutelles américaines et européennes. Le médicament pourrait devenir le premier à recevoir le label « modification de maladie » dans le traitement de Parkinson. Azilect avait été autorisé à la vente dès le printemps 2006 par l’administration américaine de l’alimentation et des médicaments.
Daniel Neuman, le président de l’association Parkinson israélienne, s’est réjoui que ce médicament soit un « véritable espoir pour les malades de Parkinson ».
« L’an passé, nous n’avons pas réussi à convaincre le comité du Ministère de la Santé d’inclure Azilect dans le panier des services de santé. Nous croyons aujourd’hui que les résultats de l’étude ADAGIO conduiront à l’ajouter », plaçant ainsi Azilect dans la liste des médicaments subventionnés par l’Etat dans le traitement de la maladie.

Laisser une réponse