Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Un chariot de médicaments informatisé entre en maison de retraite

Des milliers de personnes âgées meurent chaque année après avoir reçu des médicaments non adaptés. Les erreurs qui se produisent le plus souvent dans les hôpitaux, les maisons de retraite et autres établissements médicaux sont généralement des erreurs de quantité, de remplacement d’un médicament par un autre du fait de la ressemblance des étiquettes des diverses bouteilles, voire d’administration d’un médicament à un autre malade que celui auquel il est destiné.

Une nouvelle invention israélienne pourrait mettre un terme à ce phénomène, en modifiant la façon dont sont distribués les médicaments dans les hôpitaux.

La compagnie MDG Medical a développé en collaboration avec les ingénieurs de la société Ziv-Av Ingénierie un chariot de distribution de médicaments octroyés aux patients des infirmeries, hôpitaux, maisons de retraite et autres centres médicaux. Ce chariot est le cœur d’un système informatique complet assurant la distribution de médicaments tout en permettant une gestion efficace et sûre de l’ensemble des médicaments, en évitant le gaspillage dû aux erreurs. En plus de la sécurité accrue pour les patients, ce chariot permet aux hôpitaux de faire d’importantes économies.

Le chariot médical permet d’éviter les erreurs de distribution et offre un suivi exact à partir du moment où le médecin émet une ordonnance pour un patient donné. La sécurité du processus est assurée par cinq vérifications – communément appelées « The 5 Rights ». Le logiciel employé par le chariot permet en effet d’administrer la quantité exacte du bon médicament, au moment adéquat et de la meilleure façon, au malade qui en a besoin et non à son voisin de chambre…

Le chariot empêche également le vol de médicaments par les patients ou leurs hôtes. Les tiroirs du chariot ne s’ouvrent en effet qu’avec l’autorisation du logiciel.

Le processus est simple : le médecin enregistre la prescription dans le système informatique, puis le pharmacien approuve la directive du médecin et cette dernière est directement transmise au stock de médicaments où ils sont préparés à la distribution avec le chariot. Avant la distribution, le système informatique de la pharmacie donne des instructions précises à l’infirmière pour qu’elle remplisse les tiroirs. Au moment de la distribution elle-même, l’infirmière (ou l’infirmier) utilise un lecteur de code-barres qui lit le bracelet du patient et ouvre le tiroir adapté au patient spécifique. Parallèlement des instructions précises d’administration du traitement sont affichées sur l’écran du chariot. Pour plus de sécurité, l’infirmière peut également faire lire par la machine le code-barres du médicament qu’elle sort du tiroir afin de s’assurer qu’il s’agit du bon produit.

Par rapport aux systèmes existant déjà sur le marché, celui de MDG offre une solution complète tant sur le plan clinique de la gestion et de la distribution des médicaments que sur le plan de la gestion du stock. Ce nouveau processus sert de système de gestion automatique des médicaments et de gestion des informations cliniques, tant en gérant le travail dans le service médical.

Source: a7fr.com

Laisser une réponse