Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

En fonction de quels critères choisir une maison de retraite?

Zone géographique

La proximité permet aux proches de rendre visite, très souvent, à la personne concernée, qui peut de son côté ne pas souhaiter s’éloigner trop de son ancien cadre de vie.

Le budget

Le montant des ressources qui peut être consacré mensuellement au séjour de la personne concernée est déterminant pour la recherche. Des aides peuvent réduire cette charge.

La maison de retraite

Le terme générique de maison de retraite englobe un ensemble très hétérogène dans lequel il faut distinguer diverses structures qui peuvent dépendre du secteur public ou privé:

• Dans le secteur privé, les établissements peuvent avoir le statut d’une société commerciale ou d’une association à but non lucratif

• Dans le secteur public, les établissements peuvent relever du secteur sanitaire (hospitalier) ou de la commune.

Par ailleurs, les établissements peuvent être plus ou moins médicalisés selon qu’ils ont pour vocation d’accueillir des personnes âgées autonomes, en perte d’autonomie ou dépendantes.

Enfin le séjour peut être de longue durée ou temporaire. Un séjour temporaire correspond à un séjour d’été, un séjour de convalescence ou bien à un séjour d’essai renouvelable. Il peut se transformer en un séjour de longue durée.

Certains établissements offrent la possibilité d’un accueil de jour.

Aujourd’hui, on parle d’EHPA (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées), ou d’EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).
L’EHPAD est un établissement qui a signé une convention tripartite de 5 ans avec le département et l’Etat qui l’oblige à respecter un cahier des charges et à avoir une démarche qualité ce qui assure donc aux personnes âgées un accueil dans les meilleures conditions de sécurité, d’hygiène et de confort. La DDASS effectue des contrôles réguliers et garantit le bon fonctionnement de ces établissements.

Le nombre de personnes âgées dépendantes est en augmentation constante.

La définition de la dépendance couramment admise est le besoin d’une tierce personne pour effectuer les actes de la vie courante (se laver, se déplacer, s’alimenter, s’habiller).
Elaborée au cours de l’année 1997, la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupe Iso-Ressources) permet d’évaluer le degré de perte d’autonomie ou le degré de dépendance physique et psychique dans l’accomplissement des actes quotidiens de la personne et de regrouper les âgées en 6 Groupes Iso-Ressources ou GIR.
Cette grille sert de référence pour l’obtention de l’APA (Aide Personnalisée à l’Autonomie). A titre indicatif, voici la grille qui permettra au médecin de déterminer le degré d’autonomie.

L’évaluation se fait sur la base de dix-sept variables:
Dix variables dites discriminantes se rapportant à la perte d’autonomie physique et psychique et utilisées pour le calcul du GIR:
• Cohérence
• Orientation
• Toilette
• Habillage
• Alimentation
• Elimination
• Transferts
• Déplacements à l’intérieur
• Déplacements à l’extérieur
• Communication à distance

Sept variables dites illustratives se rapportant à la perte d’autonomie domestique et sociale, qui n’entrent pas dans le calcul du GIR mais apportent des informations nécessaires à l’élaboration du plan d’aide:
• Gestion personnelle de son budget et de ses biens
• Cuisine
• Ménage
• Transports
• Achats
• Suivi du traitement
• Activités de temps libre

Source: maison-video.com

Laisser une réponse