Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Etes-vous sûr de faire ce qu’il faut pour vivre vieux ?

Selon le docteur De Ladoucette : « Pour durer, il faut aimer fortement la vie et conserver jusqu’au bout la combativité nécessaire pour s’accrocher à l’existence».


Se maintenir en bonne santé mentale

Selon, ce gériatre, également fondateur de la fondation IFRAD , pour se maintenir en bonne santé mentale, il faut:
1. Conserver une bonne estime de soi
2. Garder une identité positive
3. Lutter contre l’isolement et la solitude
4. Avoir le contrôle sur sa vie
5. Savoir s’adapter

La santé mentale, une clef pour la longévité des seniors

Selon le vécu de la personne, il est plus ou moins facile de garder une image positive de soi et de ne pas sombrer dans une analyse négative de sa vie. Ceci étant, dans la majorité des cas, les parcours de vie se font au gré des épreuves du destin et toute situation, aussi difficile qu’elle soit ne sera pas forcément vécue comme un échec selon la personnalité de l’individu. Il faudrait donc travailler sur sa propre capacité à revaloriser nos expériences, même les moins bonnes. Et si le parcours semble difficile, au lieu de tourner la tête en arrière, il suffirait de se projeter dans l’avenir, même à 70 ans.

De l’importance d’une vie sociale pour bien vieillir à domicile comme en maison de retraite

Les exemples de vies et destins extraordinaires dont se font écho les médias sont suffisamment nombreux pour nous faire comprendre que tout ne s’arrête pas à 60 ans. D’ailleurs, les seniors jouent un rôle de plus en plus important au sein de la société. Ils sont, toujours selon le docteur De Ladoucette, les forces vives du monde associatif, ce qui se comprend aisément compte tenu du fait que nos ainés ont plus de temps à valoriser que les actifs. Donner aux autres, c’est aussi une façon de mieux vivre soi-même. Ce qui semble difficile, passée la retraite, c’est de vivre dans un nouveau monde avec de nouveaux repères. Avoir un rythme de vie différent, ne plus être attendu au travail, ne plus se sentir utile…
Les personnes âgées ont besoin de rester actives et de vivre entourées


Il est très difficile de vivre sans la dynamique d’une vie active.

Laquelle s’est évanouie quasiment du jour au lendemain. Si la retraite peut être attendue avec impatience pendant des années, l’heure venue, ennui et angoisse peuvent facilement guetter la journée de nos seniors. Et se transformer en angoisse existentielle la nuit venue, entrainant parfois dans son sillage, insomnies puis dépressions. Par ailleurs, outre le fait que les personnes âgées ont besoin de rester actives, ce qu’il leur faut par-dessus tout, c’est vivre entourées. Peu importe le cadre de vie, si c’est à domicile, en famille d’accueil ou en maison de retraite, ce qui compte c’est de ne pas vivre seul et isolé. Le rapport très complet du docteur De Ladoucette, en souligne l’importance. Des recherches menées aux Etats Unis, démontrent que la plupart des personnes ayant une vie sociale développée vivent plus longtemps (même avec une mauvaise hygiène de vie) que celles vivant de façon isolée.
(Source : Rapport du docteur Olivier De Ladoucette de mars 2011, « Bien être et santé mentale : des atouts indispensables pour bien vieillir ».)

Laisser une réponse