Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Seniors : comment faire votre déclaration d’impôts?

Avant de faire votre déclaration d’impôts, sachez que vous pouvez déduire certaines sommes si vous faites appel à un service d’aide à domicile ou si vous employez directement une aide à domicile pour vous ou pour un proche âgé.

Le crédit d’impôts

Sachez que depuis le vote de la loi de finances 2017, les personnes âgées utilisant les services d’une aide à domicile se voient accorder un crédit d’impôts. La nouveauté, c’est que ce crédit d’impôts n’est désormais plus réservé aux personnes exerçant une activité professionnelle et aux demandeurs d’emploi. Il est accordé à tous, même aux personnes non imposables. En effet, le crédit d’impôt permet de bénéficier d’un remboursement si le montant du crédit d’impôt est supérieur à celui de l’impôt à payer. Le montant de celui-ci est égal à 50 % de vos dépenses annuelles d’aide à domicile. Attention! N’oubliez pas de déduire le montant des aides que vous avez perçues (APA, PCH…).

Les prestations donnant droit à un crédit d’impôts

Les services d’aide à domicile ne sont pas les seules prestations permettant de bénéficier d’un crédit d’impôts. Effectivement, d’autres prestations et services comme les petits travaux de jardinage (jusqu’à 5000 euros par an), les prestations de petit bricolage (500 euros par an) et les prestations d’assistance informatique et internet à domicile ( 3 000 euros par an), permettent également d’en bénéficier.

Une exonération des cotisations patronales

La rémunération d’un service dédié à l’aide à domicile donne droit à une exonération des cotisations patronales de sécurité sociale. Cette exonération concerne 100% des cotisations versées. Toutefois, ceci est valable pour une rémunération maximum de 682,5 euros mensuels.

Obligation alimentaire et déduction fiscale

Les personnes considérées comme obligées alimentaires et qui participent aux frais d’hébergement de leur parent en résidence pour seniors, peuvent bénéficier d’une déduction fiscale. Elles devront préciser au moment de leur déclaration annuelle le montant de l’obligation alimentaire versée.

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser une réponse