Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Les seniors peuvent-ils continuer à conduire?

La question divise la population! Doit-on empêcher les seniors de conduire après un certain âge de peur qu’ils ne causent des accidents de circulation? Ou au contraire, doit-on les laisser utiliser leur voiture sans laquelle ils ne pourraient pas se déplacer du tout?

L’avis du préfet des Pyrénées-Atlantiques 

Relayée dans les médias, l’initiative du préfet des Pyrénées-Atlantiques a fait polémique! Effectivement, lundi 12 février, le représentant de l’Etat a lancé un appel aux médecins et aux familles pour qu’ils signalent à la préfecture, toutes les personnes âgées qui sembleraient ne plus être aptes à prendre le volant.  Celles-ci se verront ensuite retirer leur permis de conduire. Le but : réduire le nombre d’accidents de la route causés par les seniors dans le département des Pyrénées-Atlantiques. L’année dernière, 39% des personnes tuées sur les routes de France avaient plus de 65 ans !

Se soumettre à un examen médical

Cette solution serait apparemment une bonne piste puisque tous les seniors de plus de 70 ans ne sont pas inaptes à la conduite. Les enjoindre à passer un examen médical visant à tester leurs capacités serait une bonne solution afin de déterminer lesquels d’entre eux ne doivent plus être autorisés à conduire. De plus, cette mesure serait prise dans leur intérêt, pour assurer leur propre sécurité. Par exemple, dans les Bouches-du-Rhône, 26 % des tués sur la route en 2017 avaient plus de 65 ans. Déjà, en 2014, un rapport de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière affirmait que: « la proportion de conducteurs présumés responsables d’accidents de la route s’accroît avec l’âge au-delà de 65 ans ». 

Une décision controversée

En effet, la décision du préfet des Pyrénées-Atlantiques a fait les gros titres car les seniors n’ont pas tous apprécié sa déclaration. Certains sexagénaires toujours en bonne santé, se sont offusqués de cette déclaration visant, selon eux, à limiter leurs libertés. Voila pourquoi aujourd’hui, cette décision de passer un test d’aptitude à la conduite est laissée à l’appréciation de chacun. Si votre proche ne vous paraît plus capable de conduire à cause de problèmes de vue ou de mémoire, ce sera à vous de le convaincre de passer ce test pour sa propre sécurité et pour celles des autres conducteurs.

 

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser une réponse