Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Pourquoi une protection juridique pour les personnes âgées?

Les mesures de protection juridique comme la tutelle sont destinées à protéger les intérêts d’une personne dite « vulnérable », c’est-à-dire dont les facultés mentales ou corporelles sont altérées et qui ne peut gérer seule ses biens. Tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice, cette protection juridique permet bien souvent de débloquer des situations de crise à l’intérieur d’une famille, voire d’éviter de véritables drames. En effet, dans de nombreux cas, la personne âgée devenue dépendante et vulnérable est souvent la proie de personnes malintentionnées qui essaient de la spolier de ses biens. Les récits de ces méfaits  sont d’ailleurs très souvent relatés dans les médias. C’est pour prévenir ces dérives que la mise sous tutelle s’impose dans certains cas.

Nommer un tuteur professionnel

Pour éviter les problèmes et les disputes entre frère et sœurs ayant un parent à charge, mieux vaut choisir de faire appel à un tuteur professionnel. Finies les dissensions entre frères et sœurs ou les suspicions éventuelles à l’égard de l’aîné… En remplissant ses fonctions, le tuteur professionnel met généralement un terme à tous ces conflits qui peuvent surgir au sein de la famille, notamment en rétablissant une sorte de neutralité intrafamiliale. Même si parfois la mesure ne plait pas à tout un chacun puisque c’est une personne extérieure qui va devoir gérer les biens d’une personne âgée devenue vulnérable.

Le choix du lieu de vie

Il appartient à la personne protégée. Ce point est mentionné dans la charte des droits et libertés de la personne majeure protégée. Toutefois, le juge peut autoriser le tuteur ou le curateur à établir un bail d’habitation ou une convention d’hébergement dans un établissement spécialisé, pour des raisons de santé et de dépendance. La liberté dans le choix de ses relations. Elle peut recevoir les visites de son choix, et être hébergée où et chez qui bon lui semble.

Attention aux défaillances du système

Selon une récente enquête, 800 000 adultes sont placés sous protection juridique. Malheureusement, les abus des tutelles sont encore très nombreux (détournements de fonds, spoliations…) car les tribunaux sont surchargés et ne peuvent pas effectuer suffisamment de contrôles. Effectivement nommer un tuteur équivaut à lui donner quasiment tous les pouvoirs sur l’argent de poche de son protégé, ses paiements de factures, de son loyer ou de sa maison de retraite. Il gère tout son patrimoine. Pour la journaliste Valérie Labrousse, auteure du livre « Les Dépossédés » (Editions du Moment) : « Le tuteur a tous les pouvoirs, et le grand problème des tutelles, c’est qu’il y a un grand écart entre les faits et la loi ».

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser une réponse