Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Alzheimer et démence : quelles différences?

Smiling grandmotherOù en est-on dans la recherche des causes de la démence sénile ?

Plusieurs causes possibles ont été établies : les facteurs génétiques, les facteurs toxiques, une production anormale de protéines ou de virus mais également une irrigation anormale du cerveau. Néanmoins, le vieillissement et l’hérédité sont considérés comme les facteurs qui jouent le rôle le plus important dans l’apparition de la maladie d’Alzheimer. La démence vasculaire, elle, est causée par une série d’accidents vasculaires cérébraux qui vont entraîner la mort des cellules de certaines régions du cerveau. Ce phénomène provoque une perte des capacités cognitives. Il faut savoir que la mémoire à court terme est la plus souvent atteinte en début de maladie.

Quels sont les différents symptômes de la démence ?

Un grand nombre d’entre nous vont commettre des étourderies ou des oublis. Ces comportements s’expliquent généralement par une surcharge d’information due à notre vie moderne stressante. Ce ne sont pas pour autant des signes de démence. Les véritables symptômes de la démence sont la perte progressive de la mémoire ainsi que des autres capacités mentales. Elle rend inapte à effectuer les actes simples de la vie de tous les jours. Elle peut également entraîner un changement de personnalité chez la personne âgée atteinte par cette pathologie.

Alzheimer et démence : quelles différences?

Dans la maladie d’Alzheimer, on va retrouver une perte graduelle de la mémoire des événements récents, des répétitions dans le discours, des pertes d’objets, une désintégration progressive de la personnalité et une propension accrue à l’irritabilité, à l’anxiété et à la dépression voire à la confusion et à l’agitation.

Dans la démence, on va remarquer une perte soudaine de la mémoire, des symptômes d’AVC, une modification de la démarche, une perte précoce du contrôle de la vessie ou des intestins et de soudaines crises de rire ou de larmes.

Alors, comment poser un diagnostic de démence?

La démence est diagnostiquée grâce à l’étude des symptômes, par un examen physique, des tomographies cérébrales, une tomodensitomètrie et si cela ne suffisait pas, il faudrait confirmer le diagnostic par une IRM puis finalement une biopsie.

(Source : Retraite Plus TV)

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Laisser une réponse