Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Connaissez vous les symptômes du burn-out?

shutterstock_94651387Ancien interne des hôpitaux de Paris, psychiatre, post doctoral fellow en Californie, attaché de consultations dans les services universitaires de  l’hôpital Saint Anne et enseignant à Sciences Po Paris. Également fondateur de l’institut Stimulus (cabinet de conseil aux entreprises sur le stress au travail), Le Dr Legeron est Le spécialiste du burn-out ou stress au travail.

Les signes avant- coureurs

Dans une interview donnée sur la chaîne TV  Live-Doctors (programme sponsorisé par l’organisme Retraite Plus), il nous parle des signes avant- coureurs du burn-out. Le burn-out se caractérise par un hyper stress ou niveau de stress très élevé dans l’organisme. Tous les signaux d’un niveau de stress élevé en permanence doivent alerter et faire penser à un éventuel burn-out.

Douleurs, palpitations cardiaques, digestion difficile et troubles du sommeil. Dans le domaine cognitif, on a également du mal à se concentrer et on est moins créatif. Dans le domaine émotionnel, il existe également des symptômes avant coureurs du burn-out : on devient plus irritable, on est anxieux pour rien, on a le sentiment de ne plus valoir grand-chose. Dans le domaine comportemental : on a tendance à s’isoler et à augmenter sa consommation de café et de tabac.
Il s’agit d’un état pathologique sérieux qui nécessite un arrêt de travail prolongé.

Les traitements 

Les traitements indiqués en cas de burn-out : antidépresseurs, psychothérapie de longue durée et arrêt de travail prolongé. Le but : reconstruire l’individu. Le monde du travail, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics doivent s’interroger sur les dégâts causés par leur environnement de travail, au cerveau de leurs salariés. Le burn-out est aujourd’hui, un phénomène de société important. Plusieurs chiffres circulent : on a parlé de  3 millions de sujets atteints de burn-out mais ce chiffre ne parait pas très réaliste. L’institut de veille sanitaire, lui, a publié une étude en juin 2015 qui indique qu’il y aurait 480 000 salariés qui seraient en état de souffrance due au travail. Néanmoins, seul un faible pourcentage de ces cas correspond à un véritable  burn-out.

Pour en savoir plus, regardez  les autres vidéos de la chaîne Youtube Live Doctors!

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser une réponse