Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

La dénutrition chez les personnes âgées : et si on en parlait?

Homecarer preparing lunch for elderly woman

Une alimentation saine et équilibrée

En France, 300 000 à 400 000 personnes âgées vivant à domicile sont dénutries.
Avec l’âge, la dénutrition entraîne des complications et une mortalité accrue.
Ces deux constats font que la dénutrition des personnes âgées représente un problème majeur de santé publique ayant fait l’objet de recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS).


30 à 50% des personnes âgées souffrent de malnutrition protéino-énergétique.

Celle-ci provoque une faiblesse générale ainsi que des troubles de la marche et de l’équilibre.

Les établissements d’accueil : EHPAD ou maisons de retraite, ont l’obligation légale depuis 2001 de garantir un apport alimentaire équilibré et d’organiser un suivi nutritionnel des résidents. Contrairement aux préjugés, les besoins énergétiques des personnes âgées ne diminuent pas avec l’âge : au contraire, ils augmentent ! En effet, arrivées au grand âge, les personnes âgées ressentent beaucoup moins la faim et la soif et ont tendance à ne pas s’alimenter suffisamment. Leur apport alimentaire doit être à forte valeur nutritive afin d’éviter les carences et de booster leur système immunitaire.

Les maisons de retraite font donc très souvent appel à des professionnels de la diététique dans le but d’élaborer des repas adaptés. Elles se chargent également de veiller au respect des régimes alimentaires des pensionnaires et de leurs impératifs de santé : sans sel, sans cholestérol, sans sucre pour les diabétiques … Les plats proposés sont toutefois variés et goûteux pour inciter les résidents à s’alimenter convenablement.

Les repas en maison de retraite : des moments de convivialité très appréciés

Entretenir une ambiance agréable et animée lors des repas participe à la santé morale des personnes âgées qui sont sollicitées pour échanger avec les autres pensionnaires et partager des moments de convivialité. C’est également la raison pour laquelle de très nombreuses maisons de retraite organisent des repas de fête auxquels sont conviés les proches des résidents. Manger en compagnie permet d’ailleurs d’avoir plus d’appétit que lorsque l’on prend ses repas en solitaire. Certaines maisons de retraite organisent également de véritables repas gastronomiques. En plus de redonner le goût de la nourriture aux personnes âgées, il s’agit de faire de ce moment un instant privilégié.

Ainsi, dans une récente enquête de l’organisme Retraite Plus intitulée : Le vrai visage des maisons de retraite, quel que soit le type de structure où elles vivent, les trois quarts des personnes ayant participé à l’enquête ont répondu affirmativement à la question « Votre proche apprécie t-il le moment du repas ? ».

(Tiré du nouveau Guide Retraite Plus 2016 : Réussir l’entrée en maison de retraite)

 

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse