Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Les seniors américains sont plus riches, vivent plus longtemps

Le revenu net moyen des « seniors » américains a augmenté de près de 80% au cours des vingt dernières années, montre une étude du gouvernement publiée jeudi.

Ceux qui atteignent l’âge de 65 ans peuvent en outre espérer vivre encore 19 ans en moyenne, soit sept années de plus que la même tranche d’âge en 1900.

Ces conclusions sont inscrites dans un rapport sur les « Américains âgés en 2008 », qui rassemble les données de quinze agences fédérales sur la démographie, l’économie et la santé.

« Nous observons des améliorations significatives concernant la pauvreté. Le pourcentage des bas revenus a baissé, l’éducation a augmenté, l’espérance de vie également« , souligne Richard Suzman, de l’Institut national du vieillissement, qui dépend de l’Institut national de la santé.

« Mais il y a des points préoccupants. L’obésité a grimpé de manière sensible. Et il existe de fortes disparités. L’écart d’espérance de vie entre Blancs et Noirs s’est réduit mais reste important. Il y a un grand écart de richesse entre Blancs et Noirs« , note-t-il.

Le rapport prévoit que d’ici 2030, le nombre d’Américains de plus de 65 ans aura presque doublé pour atteindre 71,5 millions, ou 20% de la population américaine, contre 12%, ou 37 millions d’individus, en 2006.

Il remarque aussi que les « seniors » ont suivi des études plus poussées que les générations antérieures. En 2007, 76% des plus de 65 ans sont bacheliers et au moins 19% sont diplômés du supérieur, contre 24% et 5% respectivement en 1965.

La plupart de ces progrès bénéficient aux Blancs non hispaniques.

Alors que la proportion de personnes âgées sous le seuil de pauvreté est tombée à 9% en 2006, contre 15% en 1974, le revenu médian net pour les ménages blancs de plus de 65 ans en 2005 restait six fois plus élevé que celui des ménages noirs.

Comme le reste de la population américaine, l’obésité touche largement cette classe d’âge. Sur la période étudiée, en 2005 et 2006, 37% des femmes âgées de 65 à 74 ans sont obèses, et 24% des femmes de plus de 75 ans (contre 27% et 19% respectivement entre 1988 et 1994).

Le rapport souligne aussi que l’espérance de vie reste moins longue aux Etats-Unis que dans de nombreux autres pays développés comme le Canada, la France, la Suède ou le Japon.

Source : Reuters

Laisser une réponse