Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

La nouvelle Z.A accueillera une maison de retraite

ZONE D’ACTIVITÉ. Les travaux débutent en mars. Une boulangerie-restauration rapide, un cabinet d’ophtalmologie, des ambulances… ont déjà réservé des emplacements

La zone sera aménagée sur cet emplacement, pas loin de l’hôpital (au fond) en cours de construction et dont le chantier est barricadé. (Photo MCA)

Bureaux et commerces vont s’installer devant l’hôpital

Pour l’instant, il n’y a qu’un panneau planté dans la boue. Mais selon la photo, la nouvelle zone d’activité (commerces et bureaux) de Béligon devrait être plutôt réussie. L’image virtuelle présente de jolis locaux dont certains avec vue sur l’étang. Et des gens qui passent, dynamiques et sereins… comme sur toutes les photos de ce genre.
En 2010, outre les 25 entreprises existantes (1) , cette zone de Béligon accueillera l’hôpital public, la clinique, la maison de retraite, l’école d’infirmières. Autant dire qu’entre le personnel, les médecins de ces établissements, les patients, les pensionnaires (de la maison de retraite), les élèves et les visiteurs, le secteur sera très fréquenté. Autrement dit, il n’est pas extravagant qu’une zone commerciale s’installe à l’entrée du site.
Il s’agit d’un centre d’affaires, d’une sorte d’hôtel d’entreprises avec un rez-de-chaussée et deux étages, situé à 300 mètres de l’échangeur routier et à quelque 5 minutes du centre de Rochefort (en voiture, bien sûr).

Terrasses sur l’étang

Les surfaces du rez-de-chaussée sont proposées à la location pour des activités à caractère commercial. On sait déjà qu’une boulangerie avec petite restauration (pizzas, salades) à consommer sur place ou à emporter, va s’installer. On la verra depuis la route mais elle disposera d’une terrasse côté étang.
À côté, sur un même lot, s’implanteront un magasin de location et vente de matériel médical ainsi qu’une compagnie d’ambulances. Et une société de pompes funèbres a également réservé un emplacement.
Deux lots restent disponibles. Deux restaurants ont successivement été candidats mais les projets n’ont pas abouti. Pourtant, à côté de la boulangerie et sa restauration rapide, une autre formule plus classique serait probablement complémentaire. C’est encore possible.
Les locaux des étages (avec ascenseur adapté pour le transport de brancards) sont proposés à la vente. Un cabinet d’ophtalmologie s’est porté acquéreur. Un médecin qui travaillait déjà à Rochefort s’est associé avec des partenaires possédant des centres du même genre dans plusieurs villes de France dont un à Nantes.

120 places de parking

Plus étonnant dans cet environnement, une entreprise d’étude de béton et une autre de traitement de l’eau ont également acheté des locaux.
« Ces personnes ont considéré l’accessibilité des lieux. Et il s’agit de surfaces que l’on peut aménager à sa convenance. Il y aura également un parking avec 120 places et des espaces verts », explique Claire Salardaine, de la société Petit-Billion (rue Grimaux à Rochefort) chargée de la commercialisation de ce programme. Elle précise en outre que les bâtiments ont été conçus par le cabinet Sourd également à l’origine du projet pour l’hôpital.
Les travaux vont être lancés en mars 2009.

(1) Et la zone des Deux Soeurs voisine compte une soixantaine d’entreprises

Source: SUD OUEST

Laisser une réponse