Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

    Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:1407742E:SSL routines:func(119):reason(1070) in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 41

    Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: Failed to enable crypto in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 41

    Warning: simplexml_load_file(https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed) [function.simplexml-load-file]: failed to open stream: operation failed in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 41

    Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: I/O warning : failed to load external entity "https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed" in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 41

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 43
Consultez le blog des maisons de retraite

La zoothérapie en milieu de maison de retraite

Difficile à croire, pourtant là où les hommes échouent, les animaux réussissent parfois.

C’est le cas du milieu des maisons de retraite, là où du personnel soignant doit créer un lien avec des personnes âgées, aigries, dépendantes physiquement, parfois agressives.

Leur comportement associable rend très difficile les échanges. Ces personnes se renferment, se méfient des étrangers auxquelles elles ont été confiées sans leur accord. Elles ne souhaitent pas parler, encore moins se justifier, lors de choix qui paraissent incohérents. Ainsi, si le pensionnaire souhaite se vêtir chaudement en plein été, c’est peine perdue d’essayer de lui faire entendre raison et de le persuader que son choix n’a pas été réfléchi et qu’il faut accepter son tort.

Les personnes âgées deviennent de plus en plus têtues à mesure que les années passent. Aussi, l’approche doit se faire en douceur, afin de ne pas créer un mur définitif entre l’aide-soignant et le résident.

Il existe des moyens très efficaces pour élaborer un contact en finesse. Il s’agit de la musicothérapie, la balnéothérapie, la zoothérapie. Tous ces procédés se rejoignent et respectent la même idée, procurer un soin au patient tout en focalisant son esprit sur autre chose. Dans le cas de la musicothérapie, le résident ne fait qu’écouter de la musique, mais si le soin est bien fait, la mémoire travaille également. De même pour la balnéothérapie ou luminothérapie, ce sont des soins agréables qui ne donnent pas l’impression de travailler, et pourtant.

La zoothérapie est l’une des méthodes les plus efficaces pour les personnes qui ne craignent pas les animaux, car elle permet de créer un contact, l’animal répond aux caresses ou aux amusements par une gestuelle très expressive. De plus, lorsque les maisons de retraite font appel à ce type de thérapie, elles y insèrent des actions de toilettage, brossage des animaux, nourrissage… Ces gestes effectués par les résidents leur font prendre conscience de l’importance de ce quotidien, et encore une fois si l’animatrice est douée, elle réussira à transposer ces actes sur les personnes âgées, et à leur redonner le goût de prendre soin d’elles-mêmes.

L’association Ani’nomade a fait profiter les pensionnaires de la maison de retraite de Mussy-sur-Seine de la douceur et l’enrichissement de son équipe. Maryline Lavey, l’animatrice, accompagnait des lapins, des cochons d’Inde et des chinchillas. Une équipe déjà très attachante, qui devrait voir ses rangs se gonfler de la présence d’un chien après sa formation.

En effet, les animaux sont formés pour ne pas agresser ou blesser les personnes âgées. Ils sont dociles, aiment les caresses et les jeux.

Moment plein d’émotion de l’après-midi, lorsqu’un cochon d’Inde a réussi là où des professionnels de la santé ont échoué. Alors qu’on ne pensait plus entendre le son de sa voix, une résidente a retrouvé l’usage de la parole aux côtés de ce petit cochon, qui lui a offert bien plus qu’on ne s’y attendait.

La journée a régalé plus d’une trentaine de pensionnaires de la maison de retraite qui s’est prêtée au jeu et a reçu autant de tendresse de la part des animaux, que ce qu’ils ont bien voulu leur donner.

Laisser une réponse