Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

    Warning: simplexml_load_file(https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed) [function.simplexml-load-file]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 403 Forbidden in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 41

    Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: I/O warning : failed to load external entity "https://blog-maisons-de-retraite.orientationretraite.fr/feed" in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 41

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/orientaty/www/blog-wp/wp-content/themes/OR_v2/single.php on line 43
Consultez le blog des maisons de retraite

Familles d’accueil ou maison de retraite?

Marilyne et Eric Baraou font partie de ces Charentais-Maritimes qui accueillent, chez eux, des personnes âgées, sept jours sur sept, 24 heures sur 24 et du 1er janvier au 31 décembre.


Installés à Benon, les Baraou sont « famille d’accueil » depuis 1998. Maryline Baraou, qui travaillait alors en maison de retraite, a démissionné de son poste pour se lancer dans ce sacerdoce. Dix ans plus tard son enthousiasme est intact : « chaque jour, c’est du bonheur ! », s’exclame Marilyne. Les Baraou ont trois pensionnaires : Germaine, 84 ans, Christian, 81 ans et Jean-François, 60 ans. Chacun a sa chambre, avec télé et salle de bain. La journée, c’est comme à la maison. Les pensionnaires font leur vie. Ils participent s’ils ont envie à la vie de famille; s’ils préfèrent s’isoler, ils vont dans leur chambre. « Le matin, le midi, au goûter, le soir, ils mangent comme nous, avec nous, raconte Marilyne. On peut rester une heure à table, comme deux. Germaine aime bien m’aider à éplucher les légumes, elle aime aussi nettoyer les moules. Quand je repasse, elle va, elle vient, souvent elle se propose de me faire la couture. Jean-François, plus indépendant, sort se promener… ».
Chaque jour, infirmier et kinésithérapeute défilent à la maison. Cela fait partie du quotidien. En plus de leurs pensionnaires, Marilyne et Eric gardent également un de leurs petits-fils, Quentin. Un joyeux mélange de générations. Pour les fêtes de fin d’année, pas question d’exclure les pensionnaires. Germaine, Christian et Jean-François auront leur place à la table familiale. Ne pouvant s’absenter, les Baraou reçoivent beaucoup chez eux. « La maison est toujours animée ». Face aux désagréments, difficultés et tristesses – pas de vacances, pas de statut officiel contrairement aux assistantes maternelles, départs des pensionnaires, etc. ; Marilyne montre un dévouement sans fin. « Il faut faire ça avec le coeur, sinon ce n’est pas la peine », lance-t-elle.

Comme en maison de retraite, les tarifs en famille d’accueil ayant l’agrément du Conseil général, varient en fonction du degré de dépendance de la personne âgée. Ils sont basés sur la grille AGGIR, qui est le référentiel utilisé pour l’attribution de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Exemple d’une pension chez Marilyne Baraou : 1 310 euros par mois (234 de loyer, 403 de frais d’entretien et 673 de salaire..).

Source: SUD OUEST

Laisser une réponse