Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Maison de retraite à Solesmes – le nouveau livret d’accueil publié

Une maison de retraite est vouée à de perpétuels changements, dans son organisation, son fonctionnement… Ainsi, le livret d’accueil qui représente la résidence se doit d’évoluer en fonction.

Cette année, ce sont les léèves de la classe première bac pro commerce du lycée Sainte-Anne, qui s’y sont collés, avec la supervision de leur professeur de communication, Mme Annick Viguier.

Jeudi dernier, l’heure était à la gloire. Les dix-huit élèves ont présenté le nouveau livret d’accueil de la résidence de retraite Saint-Michel. Un souffle de fierté et de satisfaction planait.

Les étudiants ont fait preuve d’un beau travail d’équipe et le résultat est entièrement satisfaisant. L’idée de leur remettre ce projet, est venue de la professeur de communication, Mme Annick Viguier. « Je fais partie de l’association Saint-Raphaël et j’avais en charge l’élaboration d’un nouveau livret d’accueil. Je cherchais depuis longtemps une idée originale pour créer un lien entre les jeunes et les moins jeunes. J’ai proposé ce défi à mes élèves. Le résultat est très satisfaisant et encourageant. »

Mme Viguier ne cache pas son élan de fierté envers ses tous petits. Elle peut témoigner des efforts qui ont été montrés durant ces longs mois de travail. Son but était également de leur apprendre à écouter l’autre, accepter des avis différents et élaborer ensemble, en se servant des idées de tout le monde, un projet « idéal ».

Elle les a observé depuis le mois d’Octobre et a énormément apprécié leur évolution dans le travail. Ils ont commencé assez individualistes mais leur motivation commune les a rassemblé. Ils ont ainsi élaboré un plan, se sont fixés des objectifs de temps et de tâches, qu’ils se devaient de respecter.  « Nous avons d’abord collecté d’autres livrets d’accueil. Nous sommes venus voir les résidents. Nous avions établi un questionnaire. Enfin il a fallu écrire les textes, prendre les photos d’illustration du livret ».

Ce travail exceptionnel a pu se faire grâce à une grande ambition. Une fois qu’ils avaient la maquette entre les mains, il fallait trouver l’imprimeur, celui dont le rapport qualité prix était le meilleur. En avant, les coups de fils, les visites, les comparaisons de travaux, et les pourparlers qui ont mené à une sélection commune.

Les jeunes sont enchantés de leur première expérience dans le monde actif, « Il a fallu s’adapter et dépasser certaines retenues. C’était très gratifiant et tellement parlant pour nous ».

Laisser une réponse