Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

L’art-thérapie en maison de retraite

La méthode artistique thérapeutique n’est plus une nouveauté. Ses bienfaits ont été prouvés à maintes reprises. Lorsque la parole n’est plus fonctionnelle, il ne faut pas s’arrêter de communiquer pour autant. Il existe des centaines d’autres façons d’échanger des émotions, de partager des opinions, et d’exprimer ses sentiments ou ressentiments.

Cette méthode, à savoir communiquer à travers l’art, est largement utilisée dans les maisons de retraite, où les personnes âgées souffrent de différentes pathologies, qui les empêchent de s’exprime correctement.

L’art thérapie peut se dériver de dizaines de façons, à travers la peinture, à travers la musique, à travers la danse, mais aussi à travers le théâtre, où toute la gestuelle permet de travailler sur les sentiments et l’ouverture à l’autre.

En effet, une personne qui joue une pièce de théâtre, doit incarner un personnage, qui n’est pas forcément identique à elle, mais elle doit le jouer le mieux qu’elle peut, afin que les spectateurs comprennent le message qu’elle veut faire passer.

Le théâtre exige également une présence corporelle sur la scène, la personne doit regarder sn public, capter son attention, se mouvoir sur l’estrade afin de ne pas rendre la scène statique et ennuyeuse.

Sans parler de l’investissement qui précède la représentation, le travail de mémoire pour retenir son texte, la patience pour attendre que l’autre donne la réplique…

Cette méthode a, de nouveau fait ses preuves Samedi après-midi, à la maison de retraite Catherine-de-Courtoux. Pour quelques heures, la maison de retraite ressemblait à un théâtre de l’époque, et la magie a opéré.

Les résidents ont endossé leurs costumes dans une grande sérénité et ont offert un spectacle des plus émouvants au public. La pièce interprétée était une représentation de Sacha Guitry.

Les efforts et l’investissement des personnes âgées parlaient d’eux-mêmes et ont suscité une grande émotion auprès des spectateurs, qui n’ont pas pu s’empêcher de reconnaître l’ampleur du travail que cela a dû demander à un pensionnaire atteint de la maladie d’Alzheimer, de se souvenir de ses répliques.

 Cet après-midi a pu s’organiser grâce à l’aide de différentes associations, telle que Partâge et Bouchons.

A l’issue du spectacle, la satisfaction est générale. Tout le monde repart avec un large sourire sur le visage. Claire Chloé, comédienne se félicite de ce succès, les comédiens ont appris à communiquer et à procurer du plaisir aux autres en fournissant des efforts, et la direction est ravie d’avoir permis cette initiative, qui a, sans équivoque enrichi chacun des participants.

Laisser une réponse