Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Les infarctus chez les seniors

L’infarctus du myocarde est une maladie qui concerne principalement les personnes âgées de 65 à 85 ans (45%). Les hommes étant deux fois plus touchés que les femmes par cette affection.

Une interview du Dr Elisha James Ouzan

Selon le docteur Elisha James Ouzan, médecin cardiologue spécialiste des maladies valvulaires et de l’insuffisance cardiaque et chef de service de l’unité de cardiologie de l’hôpital Hadassah de Jérusalem, la pratique cardiologique a beaucoup évoluée. C’est ce qu’il expliquait lors d’une récente interview sur la chaîne TV Live-Doctors (programme sponsorisé par l’organisme Retraite Plus).

Aujourd’hui les infarctus chez les seniors ne sont plus fatals

En effet, il y a une trentaine d’années les infarctus étaient souvent fatals. Aujourd’hui, on peut traiter les cas d’infarctus beaucoup plus facilement. Néanmoins, l’idéal serait de détecter le problème à temps en détectant une éventuelle angine de poitrine pour la traiter afin d’éviter que le patient arrive au stade de l’infarctus.

L’angioplastie

Pour traiter  une artère coronaire rétrécie, on utilise une intervention : l’angioplastie. Néanmoins, certaines études ont montré qu’avec un traitement efficace on pouvait éviter l’angioplastie. Cependant l’avantage est qu’elle donne des résultats immédiats. Cette technique a toutefois des limites c’est-à-dire que si plusieurs artères sont atteintes, ou si les lésions sont diffuses, elle ne pourra pas être efficace. Plus on pose de stents, plus il y a des risques de récurrence de la maladie. Ainsi l’hygiène de vie est très importante après la pose d’un stent. En effet c’est un traitement symptomatique qui va soulager le patient, mais la maladie de fond est l’athérosclérose. Elle est provoquée par le tabac, l’inactivité, l’hypertension, le diabète, le cholestérol, et la génétique.
Pour en savoir plus, regardez les vidéos de la chaîne Youtube Live doctors.

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse