Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Les pompiers s’assurent du bien-être des pensionnaires

Lorsque les membres d’une famille décident de placer leur proche en maison de retraite, elles s’attendent à ce que la personne âgée bénéficie de confort, bien-être et sécurité.

En effet, bien des fois, des personnes pourraient rester à leur domicile encore plusieurs années, mais ce sont les enfants qui craignent cette situation. Que feront-ils s’il y avait une émanation de gaz ? Si un incendie se déclenchait dans l’immeuble ?…

Ainsi, quand ils les savent en maison de retraite, ils sont plus tranquilles, plus sereins. Ils les savent en sécurité et bien entourés.

C’est dans cet optique que vingt-cinq pompiers, à bords de quatre camions, ont débarqué dimanche matin à 9h00 à la maison de retraite de Guichen, pour un entraînement.

Ce genre d’exercices a lieu une fois par mois, le premier Dimanche de chaque mois. « Les incendies ne représentent que 10 % de nos interventions, explique le lieutenant Lorand. En situation réelle, l’intervention aurait mobilisé le fourgon d’incendie, la grande échelle, le véhicule de secours et d’assistance aux victimes ainsi qu’une quinzaine de pompiers. De telles mises en situations permettent de maintenir nos connaissances et de vérifier si le bâti existant correspond aux plans en notre possession. »

Pour la direction de la résidence, il est d’une importance capitale de savoir comment réagir si une telle situation se présentait. Un incendie qui se déclencherait en maison de retraite, est bien plus délicat à gérer que n’importe quel autre incendie, dans le sens où l’évacuation des personnes prendrait plus de temps que pour des adultes en pleine santé, qui ont juste besoin qu’on leur montre la sortie mais qui ont la capacité de courir à toute allure.

C’est ce qu’explique l’adjointe en charge des affaires sociales, Mme Sylvie Flattot qui est à la tête de cette initiative, « 70 personnes travaillent dans l’établissement. La maison d’accueil pour personnes âgées dépendantes accueille 64 résidents qui, pour la plupart, ont des difficultés à se déplacer. D’où l’importance d’un tel exercice ».

Ces entraînements mensuels sont le meilleur moyen d’éviter le pire. Les familles sont ravies de cette initiative, en félicitent la direction de la résidence, et les pensionnaires, qui se sont familiarisés avec les pompiers, se sentent rassurés quant à cette action.

Après leur intervention, les pompiers ont profité pour faire un tour des lieux et vérifier que tout était en règle, de leur point de vue. Ainsi leur « sauvetage d’entraînement » s’est soldé par une visite de la chaufferie et du local à oxygène. Rien à signaler ! A dans un mois !

Laisser une réponse