Remplissez ce formulaire,
une conseillère vous aidera
dans les meilleurs délais !

Quel cadeau de Noël pour un proche atteint d’Alzheimer?

1 décembre 2016

Screen Shot 2013-12-04 at 11.15.00 AMC’est bientôt Noël! Chaque année à pareille époque, les préparatifs de Noël battent leur plein. Rien ni personne ne saurait être oublié ou négligé. L’occasion est donnée de réunir plusieurs générations autour d’une même table, à domicile comme en maison de retraite et surtout d’offrir des cadeaux à chacun des membres de la famille.

Offrir des cadeaux adaptés

Pour votre proche âgé, l’important, c’est surtout l’attention. C’est ce qui va compter. Néanmoins, choisir un cadeau adapté à son âge et à ses centres d’intérêt est une gageure difficile à tenir. Pour être sûr de lui faire plaisir, pensez aux livres de ses auteurs préférés ou aux CD de musique de ses compositeurs préférés. pour les plus modernes d’entre-eux, vous pouvez offrir des objets connectés pour seniors comme des smartphone, tablettes ou robots pense-bête…

Quel cadeau pour un proche atteint d’Alzheimer?

Pour les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer, on peut tout à fait joindre l’utile à l’agréable. Pourquoi ne pas leur offrir un parfum pour stimuler leur mémoire olfactive. En effet, rien de tel que leur parfum préféré, celui qu’ils ont porté des années durant. En quelques instants, ce sont des effluves de souvenirs qui remonteront à la surface…Vous pouvez également leur offrir
leurs friandises préférées qui stimuleront leur mémoire gustative. Sélectionnez tout ce que votre proche aimait autrefois. Les saveurs du palais sont autant de moments de bonheur passés et présents. Enfin, le cadeau irremplaçable reste avant tout votre présence fidèle et chaleureuse, à ses côtés, ne l’oubliez jamais, en dépit des apparences…

(Source : Guide de Noël de Retraite Plus – Pour le télécharger, cliquez ici)

 

 

La santé mobile en plein essor

23 novembre 2016

blog-tablet

La Silver Economie appliquée à la santé

Il s’agit de la m-santé ou santé mobile, à savoir l’utilisation exclusive des technologies de l’information et de la communication à l’ensemble des services en rapport avec la santé. Ces nouveaux outils permettent un accès en temps réel à un ensemble d’informations et de services de santé à travers une application mobile connectée à un réseau.

L’essor de la e-santé

Les professionnels de santé sont de plus en plus nombreux à avoir recours aux nouvelles technologies et souhaitent davantage encore d’interaction entre les différents services. 90% d’entre eux aimeraient avoir accès aux dossiers médicaux en ligne.

Le développement de la domotique

Il existe des résidences-services haute technologie telles que celles gérées par Domytis (36 résidences en France) qui proposent également confort, sécurité, prestations de standing, téléassistance, suivi médical et animations sous forme de forfait allant de 400 à 900 euros par mois selon les formules proposées.

Les Bracelets GPS en maison de retraite et en EHPAD

Les maisons de retraite et EHPAD de standing, sans être forcément haut de gamme, accueillant des patients Alzheimer adoptent de plus en plus des dispositifs GPS pour prévenir les fugues aux conséquences dramatiques. Ces bracelets de géolocalisation de haute technologie ont été imaginés pour les pensionnaires désorientés qui conservent ainsi leur liberté de mouvement bien plus qu’en étant confinés dans des services fermés par digicode. La surveillance humaine reste néanmoins nécessaire.

Le progrès doit rapidement pouvoir profiter à tous…

Les innovations issues de la filière Silver économie n’en sont qu’à leur début. Un début très prometteur et en perpétuel développement. Toutefois, pour parvenir à s’imposer, le secteur doit avant tout s’élargir au plus grand nombre, à savoir la majorité des 15,5 millions de retraités français qui perçoivent une pension d’environ 1288 euros en moyenne, et ne disposent donc pas de revenus suffisants pour acquérir des gadgets haut de gamme, aussi utile qu’une téléassistance sous forme de pendentif dernier cri mais encore trop onéreux pour l’ensemble des personnes âgées.

 

 

 

 

Après 65 ans : faites vous vacciner!

16 novembre 2016

shutterstock_46878472Ce message est souvent véhiculé par les médias médicaux en ce qui concerne la grippe saisonnière. Néanmoins, il existe également d’autres maladies  à complications potentielles, qui pourraient être évitées grâce à la vaccination. En ce qui concerne la grippe, 2.500 décès par an pourraient être évités chez les plus de 65 ans grâce à la vaccination contre la grippe saisonnière, d’après les médecins.

Une vulnérabilité aux infections qui augmente avec l’âge

C’est la raison pour laquelle on conseille aux seniors de penser à la vaccination. Pour le Professeur Marc Paccalin, chef du pôle gériatrie du CHU de Poitiers : « Plusieurs raisons expliquent la sensibilité accrue des seniors et des personnes âgées aux infections. La première est d’ordre immunitaire. Avec l’âge, l’organisme perd de ses capacités à nous défendre. La deuxième est anatomique puisque le bon fonctionnement de nos muqueuses s’altère également. La troisième est liée à un risque plus élevé de cumuler plusieurs pathologies (maladies cardiovasculaires et/ou neurodégénératives, diabète…) qui fragilisent beaucoup l’organisme. D’où l’importance de se protéger grâce à la vaccination.

Le pneumocoque, le tétanos, la coqueluche et le zona

Ces maladies figurent également sur la liste des maladies pouvant être prévenues grâce à une vaccination effectuée en amont. L’immunisation contre le zona est recommandée pour la tranche d’âge 65/74 ans. En parallèle de la grippe et du zona, d’autres vaccinations sont bien évidemment recommandées : Le DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite), pour lequel un rappel doit être effectué à 65 ans puis tous les dix ans, le pneumocoque et la coqueluche dont le vaccin  est conseillé aux grands-parents gardant régulièrement leurs petits enfants, si ceux-ci sont âgés de moins de 6 mois.

(Source : Centre presse.fr)

La DMLA : première cause de malvoyance chez les plus de 55 ans

8 novembre 2016

dmla-retraite-plusLa DMLA est la première cause de malvoyance chez les personnes de plus de 55 ans dans les pays industrialisés. Mais qu’est ce que la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), cette maladie qui touche 3 000 français chaque année?

Seniors : N’hésitez pas à consulter!

Avoir l’impression de manquer de lumière pour lire ou écrire, ressentir une difficulté à percevoir les détails, ou encore avoir une tache sombre en plein milieu de votre champ de vision sont autant de symptômes qui peuvent s’apparenter à une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et doivent vous pousser à consulter.

 

La dégénérescence maculaire liée à l’âge touche la rétine

La DMLA est une maladie dégénérative de la partie centrale de la rétine : la macula aussi appelée tache jaune. Elle peut affecter les deux yeux et conduire à la perte progressive de la vision centrale sans pour autant affecter la vision périphérique. Elle se manifeste par des difficultés pour lire, une vision déformée ou l’apparition d’une tache noire au centre de la vision.

Les symptômes de la maladie sont discrets et peu typiques surtout au stade précoce :

  • Un besoin de plus de lumière
  • Des difficultés d’adaptation rapide aux changements de luminosité
  • L’impression qu’une partie des mots s’effacent ou que les couleurs s’estompent.
  • L’impression de voir « tordu » ou de voir des lignes ondulées.

Les facteurs de risques de la DMLA sont les suivants :

  • Les facteurs génétiques
  • L’âge (en général après 55 ans)
  • Le tabagisme
  • Une alimentation trop grasse (trop d’oméga 6)

Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Comment lutter contre le froid quand on est une personne âgée?

2 novembre 2016

Leur corps régulant plus difficilement la température, les personnes âgées réagissent mal aux effets du froid. C’est pourquoi, il est important pour elles de prendre certaines précautions pour s’en protéger.

Précautions à prendre à votre domicile:

Réglez le chauffage entre 19°C et 22°C. Effectivement, si la température est plus basse, la personne âgée risque l’hypothermie et si elle est plus haute, elle risque la déshydratation pour cause de transpiration excessive. Si la maison est grande, privilégiez le chauffage de la chambre et de la pièce à vivre. Sachez qu’il est possible d’obtenir une aide financière destinée au chauffage des logements des personnes de plus de 65 ans non imposables. Demandez plus de renseignements auprès de votre CCAS (Centre communal d’action sociale).

Équipez vous de vêtements bien chauds

Choisissez des vêtements en laine, en mohair ou en cachemire car ces matières sont très chaudes. N’hésitez pas à porter des chaussettes chaudes pour réchauffer les extrémités beaucoup plus sensibles au froid. La bouillotte peut être une bonne idée sauf si la personne âgée est trop malhabile pour éviter les brûlures. Dans certains cas, améliorer l’isolation de l’appartement en faisant de petits travaux pourra être conseillée.

Les terribles conséquences du froid

Autre conséquence non négligeable du grand froid : l’isolement qu’il provoque chez les personnes âgées à mobilité réduite ou souffrant d’un handicap. Contrairement aux personnes âgées hébergées en maison de retraite, les personnes âgées vivant chez elles, préféreront rester au chaud à l’intérieur de leur domicile. Si leur état de santé arrivait à se dégrader pour cause d’alimentation déséquilibrée, de maladie ou de chute, cet isolement les empêcherait de bénéficier d’une assistance immédiate, indispensable à leur survie. Si vous avez un proche âgé, veillez à lui rendre visite régulièrement afin de vous enquérir de son état de santé.

La gastro-entérite est de retour !

26 octobre 2016

shutterstock_46878472

La gastro-entérite c’est quoi?

La gastro-entérite est une infection de la paroi de l’estomac et de l’intestin qui provoque de la diarrhée et de vomissements. Elle concerne aussi bien les plus jeunes que les personnes âgées.

Elle peut être causée par un virus, une bactérie  ou un parasite.

Le neuro-virus est le virus qui cause le plus souvent la gastro-entérite chez les adultes. Il circule principalement en automne et en hiver.

La gastro-entérite est très contagieuse. Vous pouvez éviter de la transmettre et de l’attraper en adoptant des mesures d’hygiène simples mais strictes comme se laver les mains par exemple.

Comment reconnaitre une gastro-entérite ?

Les principaux symptômes de la gastro entérite sont les suivants :

– diarrhée
– crampes abdominales
– nausées
– vomissements
– fièvre légère
– maux de tête
– douleurs musculaires

Les symptômes de la gastro entérite durent habituellement de 48 à 72 heures.

Une personne atteinte de gastro-entérite est contagieuse des l’apparition des symptômes. Elle peut le demeurer jusqu’à deux semaines après leur disparition.

Si vous avez les symptômes de la gastro-entérite, il est important que vous restiez à la maison pour vous soigner et pour éviter de transmettre la maladie à d’autres personnes.